Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Jusqu’à 10 % en plus pour votre pension de retraite si vous êtes dans cette situation

Jusqu’à 10 % en plus pour votre pension de retraite si vous êtes dans cette situation

Si vous êtes à la retraite, vous pourriez peut-être profiter de cette majoration sur votre pension. Vérifiez votre éligibilité.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Arrivées à la retraite, de nombreuses personnes ont du mal à joindre les deux bouts. Le gouvernement essaie tant bien que mal d’instaurer des réformes pour améliorer le niveau de vie des séniors. Mais face à cette économie à tendance inflationniste, de nombreux séniors souffrent de précarité.

Pour arrondir leur pension, il faut redoubler d’efforts, en essayant de ne rien oublier en ce qui concerne les aides cumulables, ainsi que les majorations. Parmi celles-ci, il existe une majoration dédiée aux parents en récompense de leurs efforts pour l’éducation de leurs enfants. Cette majoration pour enfants peut atteindre 10 %. Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les conditions ? Nous vous répondons.

Majoration familiale : comment fonctionne-t-elle ?

Si vous avez des enfants, vous pouvez bénéficier d’une augmentation de votre retraite du privé de 5 à 10 %. Cette augmentation dépend de votre situation familiale et tient compte aussi du nombre d’enfants nés eu ou élevés. Qu’ils soient biologiques, adoptés ou recueillis.

Deux majorations familiales existent : la majoration pour enfants à charge et la majoration pour au moins 3 enfants nés ou élevés. Par contre, vous ne pouvez pas cumuler ces deux majorations. En effet, vous recevrez celle qui vous est le plus favorable. Les majorations pour enfants concernent, en outre, les pensions de réversion.

À voir Retraite : 8 solutions pour obtenir facilement des trimestres sans travailler plus, les concernés

Conditions pour bénéficier d’une retraite majorée

Pour avoir droit à une majoration familiale, vous devez avoir un enfant à charge ou avoir élevé un enfant. Et ce, au moment où vous prenez votre retraite complémentaire. Un enfant né ou élevé signifie un enfant dont vous êtes le parent. Vous pouvez aussi en être le tuteur ou le responsable éducatif pendant au moins neuf ans avant ses 16 ans.

Un enfant à charge peut aussi être un enfant de moins de 18 ans ou de 18 à 25 ans. Mais il faut qu’il soit étudiant, apprenti, demandeur d’emploi (non indemnisé par Pôle emploi) ou invalide (si son invalidité a été reconnue avant ses 21 ans).

Si vous percevez la majoration pour enfants à charge, on évaluera votre situation à chaque fois qu’un de vos enfants ne sera plus à charge. Si vous perdez la majoration pour enfants à charge, vous pourrez alors recevoir la majoration pour enfants nés ou élevés.

Jusqu’à 5 % pour un père de famille à la retraite

Les pères de famille peuvent aussi profiter d’une majoration de leur pension grâce à la réforme des retraites. En effet, ils ont accès à la « surcote parentale », un dispositif qui leur permet d’augmenter leur pension pour s’être occupé de leurs enfants.

La surcote parentale consiste à augmenter la pension de retraite de base de 1,25 % par trimestre supplémentaire travaillé entre 63 et 64 ans. Cela peut aller jusqu’à 5 % pour une année complète.

À voir Retraite : une bonne nouvelle attend enfin les pères de familles ?

En plus, la LFSS permet aux pères de partager les trimestres gratuits liés à l’éducation avec les mères. Les parents peuvent alors se répartir 4 trimestres attribués pour l’éducation de l’enfant, selon leur choix.

Si les enfants sont du même sexe, les parents reçoivent automatiquement deux trimestres gratuits chacun. Mais il faut faire des démarches pour bénéficier de ce bonus, comme envoyer un document obligatoire à l’Agirc-Arrco.

Comment calculer la majoration de retraite?

Les retraités du privé, qui ont eu ou élevé des enfants, peuvent bénéficier de majorations de leur pension complémentaire Agirc-Arrco. Ces majorations ne pénalisent pas les salariés qui ont subi une décote définitive sur leurs droits.

Toutefois, elles connaissent un plafonnement qui s’élève à 2 221,34 euros pour les pensions prenant effet à partir du 1er novembre 2022. Ce plafond ne concerne pas les retraités nés avant le 2 août 1951, qui conservent leurs droits acquis. Le montant du plafond dépend de la valeur du point de retraite Agirc-Arrco, qui évolue chaque année

Vous aimez ? Partagez !