Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : une majoration de 5% à 10% de votre pension si vous êtes dans cette situation

Retraite : une majoration de 5% à 10% de votre pension si vous êtes dans cette situation

Certaines catégories de personnes âgées peuvent bénéficier d’une hausse de leur retraite. Découvrez les conditions à respecter !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les bonnes nouvelles ne cessent de tomber pour ceux qui ne font plus partie du monde professionnel. Cela concerne surtout les ex-salariés dans le secteur privé. En effet, il existe une astuce qui permet de majorer leur retraite de l’ordre de 5 à 10 %. Comment en bénéficier et quel montant peut-on espérer ? On vous donne tous les détails en quelques lignes !

Retraite : Tout savoir sur cette majoration méconnue !

Les autorités viennent d’instaurer une nouvelle condition dans la pension de retraite. En effet, vous pouvez obtenir 5 à 10% de plus grâce à votre situation familiale. Pour faire clair, si vous avez des enfants, vous obtenez la hausse que l’exécutif prévoit !

Cette hausse de la retraite s’applique même si vos enfants ne vivent plus chez vous. Cela vaut de même si vous les avez conçus ou adoptés. Cette majoration se présente sous deux formes. La première est celle pour enfants à charge et la seconde concerne les enfants nés ou élevés.

Il faut noter que vous ne pouvez pas cumuler ces deux types de majoration. Les autorités calculent le taux qui pourrait mieux vous avantager. Ensuite, ils versent le surplus sur votre pension de retraite. D’ailleurs, les pensions de réversion peuvent aussi obtenir ces deux majorations.

À voir Retraite : ce gros changement à prévoir pour le versement de votre retraite suite à une proposition de loi

Dès le début de votre retraite complémentaire, vous devez alors avoir au moins un enfant né ou élevé. Il s’agit ainsi de l’enfant que vous avez conçu ou recueilli sous forme de tuteur. Si vous avez pris soin de l’enfant durant 9 ans avant ses 16 ans, les autorités le considèrent aussi comme le vôtre.

Quelques cas particuliers à connaître !

Le premier cas particulier dans cette majoration de la retraite concerne les enfants handicapés ou à charge. Si un étudiant ou un chercheur de travail non indemnisé vit chez vous, il possède le statut d’enfant à charge. Toutefois, il doit être inscrit à Pôle emploi.

Les autorités considèrent aussi comme enfant à charge une personne invalide qui a entre 18 et 25 ans. Néanmoins, vous devez constater l’invalidité de la personne avant ses 21 ans afin d’obtenir la majoration de votre retraite. Une fois la majoration pour enfants à charge terminée, vous recevez celle pour enfants nés ou élevés.

Le mode de calcul de ces deux majorations se fait selon des plafonds précis. Pour les enfants nés ou élevés, le montant maximal de votre pension s’élève à 2 221,34 euros. Cela, si votre retraite a commencé au 1er novembre 2022.

Toutefois, les assurés nés avant le 02 août 1951 n’ont pas à se soucier de ce plafonnement. La majoration pour enfants Agirc-Arrco, quant à elle, se calcule au cas par cas. Néanmoins, les autorités ne tiennent pas compte des coefficients de minoration qui pourraient se produire.

À voir Retraite Agirc-Arrco : augmentation des pensions, voici la date de la hausse et la méthode

Retraite : Des privilèges parentaux pour les hommes

Les hommes ont aussi l’occasion d’obtenir une surcote dans leur pension. Il s’agit de la « surcote parentale », qui découle de la récente réforme des retraites. Ce dispositif décrété le 21 août 2023 déclare que les pères de familles ont aussi droit à une majoration.

En termes clairs, tout salarié et père de famille qui travaille encore alors qu’il a entre 63 et 64 ans bénéficie d’une majoration. Cette hausse de la pension de retraite s’élève à 1,25% pour chaque trimestre. En deux ans, cela peut donc monter jusqu’à 10% ! Comme toujours, il faut se conformer aux conditions que les autorités établissent.

Vous aimez ? Partagez !