Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : le minimum que vous allez percevoir, même si vous n’avez pas cotisé tous vos trimestres

Retraite : le minimum que vous allez percevoir, même si vous n’avez pas cotisé tous vos trimestres

Il existe plusieurs dispositifs qui garantissent un minimum retraite, selon votre situation. Leurs montants ont, pour la plupart, changé en 2024.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Vous êtes à la retraite ou vous vous apprêtez à la prendre, mais vous n’avez pas validé tous vos trimestres de cotisation ? Vous craignez de ne pas avoir assez de ressources pour vivre dignement ?

Rassurez-vous, il existe des dispositifs de solidarité qui vous garantissent un revenu minimal. Selon votre profil et votre régime, vous pouvez prétendre au minimum garanti, au minimum contributif ou à l’Aspa (ex-minimum vieillesse). Ces montants ont connu une revalorisation en 2024 pour suivre l’évolution du coût de la vie.

Quel est le montant du minimum garanti ?

Si vous avez été fonctionnaire ou salarié de la fonction publique, vous pouvez prétendre au minimum garanti. Il s’agit d’un montant plancher qu’on vous verse si votre pension de retraite base est inférieure à un certain seuil. Jusqu’au 1er avril 2024, le minimum garanti est de 1 248,33 euros par mois.

Le montant du minimum garanti dépend de votre traitement indiciaire brut au 1er janvier 2024. Cette année, cet indice s’élève à 997,96 euros par mois, soit 11 975,57 euros par an. Ce montant connaît une revalorisation, chaque année, selon l’évolution des pensions civiles et militaires. Il dépend aussi de votre durée de service.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Pour y avoir droit, vous devez remplir plusieurs conditions :

– avoir une retraite à taux plein, c’est-à-dire avoir atteint l’âge légal et avoir validé le nombre de trimestres requis ;
– avoir pris votre retraite anticipée pour carrière longue, handicap, pénibilité ou amiante ;
– ou avoir été admis à la retraite pour invalidité, qu’elle soit d’origine professionnelle ou non.

Aspa : combien touchent les retraités ?

L’Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est une aide sociale qui vise à assurer un niveau de vie minimal aux retraités qui ont de faibles ressources.

La revalorisation de l’Aspa évolue chaque année en fonction de l’inflation. En 2024, son montant est de 1 012  euros par mois pour une personne seule et de 1 571,20 euros par mois pour un couple. Si vous percevez l’Aspa, vous pouvez aussi la cumuler avec votre retraite complémentaire ou d’autres aides, sous certaines conditions.

Elle n’est pas automatique. Il faut donc la demander auprès de votre caisse de retraite. Pour y avoir droit en 2024, vos revenus sur les trois derniers mois ne doivent pas dépasser 6 144 euros.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Qu’en est-il du montant du minimum contributif ?

Le minimum contributif est un dispositif qui permet d’augmenter le montant de votre retraite de base si vous avez cotisé. Que ce soit au régime général, au régime social des indépendants, au régime des salariés agricoles ou au régime des artisans et des commerçants.

Il s’applique si vous avez liquidé tous vos droits à la retraite et si vous avez une retraite à taux plein ou réduit pour inaptitude au travail.

Le montant du minimum contributif varie selon le nombre de trimestres que vous avez cotisé. En 2024, il est entre 709,14 euros et 847,57 euros par mois pour une retraite à taux plein.

Une réduction peut toutefois avoir lieu si vous avez moins de 120 trimestres ou si vous avez une retraite à taux réduit. Attention, il est aussi possible d’avoir un minimum contributif révisé à la baisse si vous exercez une activité rémunérée après votre départ à la retraite.

Le minimum contributif peut porter la somme globale de la pension de retraite à 1 309,75 euros bruts par mois. Effectivement, le montant dépend des trimestres cotisés.

Vous aimez ? Partagez !