Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôts : cette bonne nouvelle en 2024 qui va ravir les seniors

Impôts : cette bonne nouvelle en 2024 qui va ravir les seniors

Les personnes âgées peuvent se réjouir car leur impôt va diminuer d’un cran. Voici la décision qui a mené à cela !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En ce début d’année, les bonnes nouvelles pleuvent en faveur des seniors. Outre la hausse de leur pension, ils vont également payer moins de taxes. Cela, grâce à une réévaluation du barème de l’impôt sur le revenu. Découvrez à qui bénéficie cette décision et comment en faire partie !

Impôt sur le revenu : Un nouveau barème en faveur des seniors !

Depuis de nombreux mois, les français subissent les effets néfastes de l’inflation. En effet, la hausse des prix survient sur tous les plans, que ce soit l’immobilier, l’énergie, mais surtout l’alimentation. Une des solutions venant de l’exécutif consiste à réduire l’impôt de ses résidents.

L’impôt sur le revenu figure parmi les plus coûteux pour les familles. Chaque année, l’État leur demande une somme qui s’élève à plusieurs milliers d’euros. Mais ce système avantage quand même les ménages qui possèdent un revenu modeste. Certains d’entre eux ne doivent presque rien à l’État.

Pour faire clair, un ménage qui gagne moins de 11 294 euros ne paie aucun impôt sur le revenu. Ceux qui obtiennent entre 11 294 et 28 797 euros doivent 11 % à l’État. De 28 797 à 82 341 euros, le taux s’élève à 30 %.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Ce taux s’élève à 41 % pour ceux qui gagnent 82 341 à 177 106 euros. Au-delà de ce montant, le taux est de 45 %. Bien évidemment, le barème de l’impôt sur le revenu s’élève alors à 4,8 %. Il en va de même pour le plafond du quotient familial. Ce dernier s’élève actuellement à 1 753 euros.

Les plus démunis bénéficient d’un abattement en plus !

Le Code général des impôts, surtout l’article 157 bis offre un avantage net pour les personnes âgées. Ce texte de loi établit effectivement un abattement sur leur impôt. Ce montant s’élève à 2 746 euros pour ceux qui gagnent moins de 17 200 euros.

Une baisse des impôts de 1 373 euros survient pour ceux qui gagnent entre 17 200 et 27 670 euros. Mais ceux qui bénéficient d’un montant supérieur à 27 670 euros, il n’y a pas d’abattement. Ces seniors doivent juste avoir plus de 65 ans pour bénéficier de ce privilège.

Outre les personnes ayant plus de 65 ans, l’abattement d’impôt concerne aussi les seniors invalides. Dans ce cas-ci, ils peuvent en bénéficier même s’ils n’atteignent pas l’âge requis. Ils doivent simplement avoir une pension militaire d’invalidité à un taux supérieur à 40 %.

L’abattement d’impôt sans condition d’âge concerne aussi ceux qui perçoivent une pension d’invalidité pour accident de travail. Il en va de même pour ceux qui possèdent une carte « mobilité inclusion » avec mention « invalidité ». De plus, l’administration fiscale se charge de toutes les démarches.

À voir Impôts : le nouveau barème sera avantageux si vous cochez cette condition, les concernés

Impôt sur le revenu : Le cas particulier des couples mariés ou pacsés

Le cas des couples mariés ou pacsés revient souvent au centre des discussions ces temps-ci. L’exécutif vient d’accorder une demande venant de plusieurs associations de femmes. Mais surtout, ces couples vont également obtenir un abattement sur leurs impôts.

En termes clairs, les impôts de chaque membre du couple vont connaître une baisse significative. Pour cela, ils doivent tous les deux remplir les conditions d’obtention de cet abattement. Le plafond de la baisse s’élève alors à 5512 euros. De quoi faire plaisir aux contribuables qui paient cette taxe régulièrement !

Vous aimez ? Partagez !