Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Énorme tension dans Affaire conclue : les acheteurs scandalisés par le montant de cette estimation

Énorme tension dans Affaire conclue : les acheteurs scandalisés par le montant de cette estimation

Alors qu'ils participent à une enchère, les acheteurs d'Affaire conclue ne cachent pas leur agacement concernant une estimation.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Lors de leur passage dans Affaire Conclue, les vendeurs rencontrent en premier lieu un expert. Ce dernier se charge de donner une estimation concernant la valeur des objets qu’ils présentent. Cette estimation leur sert d’indicateur. Souvent, les acheteurs vont au-delà. Mais parfois, ils ne sont pas suffisamment intéressés pour proposer autant.

Lors de l’émission du 17 janvier, les téléspectateurs ont découvert des acheteurs passablement énervés. Alors qu’ils lancent les enchères pour un ensemble de la collection Rythmes, ils n’en reviennent pas en découvrant l’estimation de l’expert. 

Affaire Conclue : un expert trop généreux ?

Julia Vignali, la nouvelle présentatrice d’Affaire Conclue, accueille Elény le 17 janvier dernier. Elle se présente avec un ensemble de trois appliques, d’une lampe de bureau, d’un porte-photo, d’un pot à crayon, d’un ouvre-lettre, d’un briquet de table, d’une petite horloge et de coupelles.

L’expert ne cache pas son enthousiasme en découvrant cet ensemble de la collection Rythmes. Ainsi, il propose une belle estimation de 3 500 euros. La vendeuse espère donc avoir une offre de ce niveau quand elle se présente face aux acheteurs.

À voir Affaire conclue sous tension : cette bagarre entre 2 célèbres acheteurs en plein direct

Après tout, nombreux sont les vendeurs qui ont pu vendre à des prix bien au-delà des estimations. Il suffit que plusieurs acheteurs soient intéressés pour que les audiences s’envolent. Alors, Elény espère que son ensemble convaincra les acheteurs.

L’agacement des acheteurs d’Affaire conclue

Dans la salle des ventes, Elény fait face à Marie du Sordet, Gerald Watelet, Damien Tison, Bernard Dumeige et Caroline Margeridon. Quand ils découvrent l’ensemble, ils ne sont pas indifférents. Ils discutent avec la vendeuse, découvrent les objets et lancent finalement les estilmations. C’est Caroline Margeridon qui commence avec une mise de 500 euros. Une belle mise de départ qui annonce le meilleur. 

Les enchères s’enchaînent vite jusqu’à atteindre 1 650 euros. Marie du Sordet marque alors une pause pour avoir l’avis de la vendeuse. Cette dernière ne cache pas qu’il manque une belle somme avant d’atteindre l’estimation.

Seules les acheteuses d’Affaire Conclue participent aux enchères. Les hommes se contentent de regarder. 

Elény finit par indiquer l’estimation de l’expert d’Affaire Conclue. Caroline Margeridon ne se retient pas et indique qu’elle est énervée par la somme. Marie de Sordet indique qu’elle n’ira pas jusqu’à cette somme, mais propose tout de même 2 850. De son côté, Caroline Margeridon abandonne.

À voir Retraite : 8 solutions pour obtenir facilement des trimestres sans travailler plus, les concernés

L’acheteuse accepte l’offre

« C’est rare qu’on soit en dessous d’une estimation, mais ce sont quand même des objets qui sont des années 90 et il faut les revendre... Si elle les revend 3 500 euros, vous avez compris qu’il faut une marge…« , explique Caroline Margeridon à Elény.

Damien Tyson partage l’avis de sa collègue d’Affaire conclue. « Il y a une grande chance que tout soit dissocié et que vous n’allez pas forcément retrouver dès le départ votre mise. Ça va prendre un petit peu de temps… Et après, vous retrouverez du bénéfice, mais à moins d’avoir la chance de tout vendre tout de suite... »

Visiblement intéressée, Marie de Sordet accepte de monter son offre à 2 900 euros. Une offre que la vendeuse d’Affaire conclue accepte. « J’ai passé un très bon moment. J’aime bien les acheteurs. Je suis contente d’avoir vendu à Marie, même si ça n’a pas été le prix de l’expertise. Ça va, j’ai passé un très bon moment !« 

Vous aimez ? Partagez !