Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Elle va chez Lidl faire ses courses et voit rouge pour une raison totalement improbable

Elle va chez Lidl faire ses courses et voit rouge pour une raison totalement improbable

La mésaventure vécue par ces salariés de Lidl dépasse l’entendement. Pour des raisons abracadabrantes, une cliente voit rouge.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Travailler pour une chaîne de magasins comme Lidl expose à bien des déconvenues. Cela fait partie intégrante des risques du métier. Cela constitue même une des raisons pour lesquelles, les employés de telles enseignes suivent des formations. On leur enseigne le « self-control » ainsi que la gestion des conflits pour que certaines situations ne s’enveniment pas.

Les responsables de formations se doivent d’inculquer avec l’éthique professionnelle à tous les employés. Ils ne peuvent pas prendre en charge les clients sans ce savoir-faire. Cependant, malgré leurs acquis, face à cette cliente mécontente, ils perdent leurs repères. Elle entre dans une colère noire inouïe et la réaction à adopter ne leur arrive pas d’emblée.

Une cliente en colère chez Lidl

L’adage qui dit que le client est roi reste d’actualité malgré les années qui passent. L’avis du consommateur occupe une place importante dans la façon de faire et d’être d’une marque. Quand cette femme dans un magasin Lidl en Belgique s’emporte, la première réaction des employés consiste à la calmer.

Avec tout leur professionnalisme, ils essaient d’obtenir d’elle ce qui l’indispose. Est-ce que cela concerne l’état d’un produit ? La cliente ne se fait pas prier et met en cause le packaging d’un paquet de farine. On pourrait d’abord supposer une anomalie post-production. Mais ils tombent des nues quand elle se met à vociférer les raisons qui la poussent hors d’elle.

À voir Non, LIDL ne fait pas ça : Franca met en garde, elle a évité le pire

Une cause intolérable

Les travailleurs de ce magasin Lidl en Belgique apprennent avec stupeur ce que la cliente voit à travers ledit packaging. En effet, pour elle, les couleurs qui y figurent dénotent clairement une position politique. Elle affirme qu’elle ne tolère pas les couleurs affichées sur le paquet. Pour elle, ils font référence au drapeau israélien.

Dans sa lecture, mettre en vente ce produit dans les rayons de la chaîne de magasins Lidl est inadmissible. Les employés ont beau lui expliquer que la farine vient de France et que cette association de couleur est fortuite, mais en vain. Rien ne peut la raisonner, elle reste campée sur sa position et crie sa révolte à qui veut l’entendre.

La réponse de Lidl

Même si elles sont sans fondements, de telles accusations méritent quand même une réaction du principal concerné, Lidl. En effet, l’enseigne a tenu à apporter des éclaircissements devant des propos qu’on pourrait classer de diffamatoires. À travers son porte-parole, Lidl a fait savoir que la chaîne de magasins réitère ses affirmations.

Lidl n’a pas de parti pris en matière de politique et encore moins face à la présente crise. L’enseigne certifie que la couleur bleu clair présente sur le paquet de farine n’est en rien liée au drapeau israélien. Le produit provient de France et le choix de l’emballage ne dénote aucune attache politique.

Les interprétations de cet incident

Cette altercation peut être qualifiée d’isolée. Cependant, si elle a éclaté, c’est que des tensions existent bel et bien même de manière latente. L’actualité en Israël ne peut pas laisser indifférent. L’état des choses fait que certaines marques sont boycottées à cause de la crise qui prévaut dans ce pays. Elles doivent alors s’expliquer constamment sur leur position.

À voir Adieu les moustiques cet été avec cette solution hyper efficace à petit prix de chez Lidl

Vous aimez ? Partagez !