Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette aide de la CAF que de très nombreux Français oublient de réclamer, les concernés

Cette aide de la CAF que de très nombreux Français oublient de réclamer, les concernés

De nombreux Français peuvent bénéficier de cette aide de la Caf, mais la plupart d’entre eux ignorent son existence. Voici les détails.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Vous rêvez de rénover votre logement, mais vous n’avez pas les moyens ? Ne renoncez pas à votre projet ! Il existe une aide de la Caf qui peut vous permettre de réaliser jusqu’à 80 % de vos travaux à moindre coût. Qui peut en bénéficier, comment en faire la demande et quels sont les travaux éligibles ? On vous dit tout.

Qui peut bénéficier de cette aide de la Caf ?

L’aide s’appelle : Prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH). Il s’agit en fait d’un prêt destiné aux familles allocataires de la Caf qui perçoivent une prestation familiale. Que vous soyez locataire ou propriétaire, vous pouvez en profiter pour financer des travaux visant à améliorer les conditions de vie dans votre logement.

Le montant du prêt est de 1 067,14 euros, avec un taux d’intérêt de 1 %. Autant dire que c’est une aubaine !

Le prêt peut couvrir jusqu’à 80 % du coût total des travaux, dans la limite de 1 067,14 euros. Le reste à charge doit toutefois provenir de vos propres moyens ou par un autre prêt. La Caf verse directement le prêt sur votre compte bancaire. Vous devez ensuite régler les factures des artisans ou des fournisseurs.

À voir Bonne nouvelle CAF : un nouveau virement prévu, voici les bénéficiaires concernés cet été

Le remboursement se fait en 36 mensualités, prélevées automatiquement sur vos prestations familiales. La première échéance a lieu au sixième mois suivant le versement du prêt.

Quels sont les travaux éligibles à cette aide ?

Cette aide de la Caf vous permet de réaliser des travaux divers et variés, selon vos besoins et vos envies. Vous pouvez par exemple :

assainir et améliorer votre logement (sanitaire, chauffage, ventilation, etc.) ;
mettre en état des pièces inutilisées (combles, sous-sol, etc.) ;
diviser ou aménager votre logement (cloisons, placards, etc.) ;
agrandir votre logement (extension, véranda, etc.) ;
isoler thermiquement et phoniquement votre logement (fenêtres, murs, toiture, etc.) ;
mettre aux normes votre logement (électricité, gaz, sécurité, etc.).

Seuls les projets visant à améliorer le logement peuvent bénéficier du prêt. Donc, il exclut les travaux purement esthétiques.

Vous devez aussi confier l’aménagement à des professionnels qualifiés. Ces derniers doivent respecter les règles d’urbanisme en vigueur. Enfin, il faut achever les travaux dans un délai de 12 mois à compter du versement du prêt.

À voir Grosse révolution à la CAF : ces changements majeurs et ce nouveau document à remplir à la rentrée

Une demande simple et rapide sur le site de la Caf

Pour faire la demande de prêt à l’amélioration de l’habitat, rien de plus simple. Il vous suffit, en fait, de vous rendre sur le site de la Caf et de remplir le formulaire en ligne. Vous devez ensuite joindre les pièces justificatives suivantes :

– un devis détaillé des travaux à réaliser, établi par un professionnel ;
– une copie du bail ou de l’acte de propriété du logement ;
– une attestation sur l’honneur indiquant que le logement n’a pas bénéficié d’un prêt à l’accession sociale (PAS) ou d’un prêt conventionné (PC) dans les 5 ans précédant la demande ;
– une autorisation écrite du propriétaire si vous êtes locataire.

Attention, la demande se fait avant le début des travaux. Vous devez aussi attendre d’avoir l’accord de la Caf avant de faire votre achat, ou même de verser un premier acompte.

La Caf vous informe ensuite de sa décision par courrier dans un délai de 2 mois. Si on vous accorde le prêt, vous disposez de 6 mois pour commencer les travaux.

Vous aimez ? Partagez !