Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   N’oubliez surtout pas de faire cette déclaration au fisc avant le 30 juin, l’amende est colossale

N’oubliez surtout pas de faire cette déclaration au fisc avant le 30 juin, l’amende est colossale

Rappelons qu’une nouvelle déclaration fiscale a été créée l’année dernière. Faites vite votre déclaration au fisc, vous n’avez plus que quelques jours !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Ce serait regrettable de devoir payer une grosse somme à cause d’un petit oubli. Voilà pourquoi il est préférable de vite faire cette déclaration au fisc. Si vous ne l’effectuez pas, cela va entraîner une grosse amende, agissez au plus vite !

En 2023, le fisc a ajouté une nouvelle déclaration à faire

Le printemps est une saison remplie de belles choses, mais elle est aussi remplie d’obligations. Parmi ces dernières, on retrouve les diverses déclarations au fisc. Nous sommes en juin, alors vous avez sûrement déjà effectué certaines d’entre elles.

Par exemple, la déclaration de revenus datait du mois d’avril dernier, plus précisément le 11 avril. Il s’agit certainement d’une des déclarations au fisc les plus importantes. Malgré ces propos, n’allez pas croire que les autres peuvent être négligées.

Les déclarations au fisc sont importantes, vous devez les effectuer si vous ne voulez pas avoir à payer des amendes. D’ailleurs, certaines de ces dernières peuvent dépasser la barre des 100 euros. Cette déclaration créée en 2023 est sans doute l’exemple le plus proche.

À voir Ce que vous devez obligatoirement faire pour recevoir un remboursement du fisc

Cette nouvelle déclaration au fisc a vu le jour après la disparition de la taxe d’habitation sur les résidences principales. Vous l’aurez compris, elle est en lien direct avec vos biens immobiliers. Donc, parlons désormais des détails sur le procédé ainsi que de l’amende.

Une déclaration importante à faire avant le 30 juin !

Les propriétaires doivent déclarer la situation d’occupation de leurs biens, en tant que résidence principale ou secondaire. Ce n’est pas tout, s’ils louent leur logement ils doivent aussi faire une indication au fisc concernant l’identité des locataires. S’ils mettent leur logement à disposition, ils doivent aussi indiquer l’identité des occupants.

Rappelons qu’une mauvaise déclaration au fisc peut entraîner des problèmes. Cela peut par exemple engendrer une imposition erronée, qui donnera naissance à une taxe particulière. Réjouissez-vous, vous ne ferez pas d’erreur si vous suivez bien les étapes sur le site du gouvernement.

Pour bien faire votre déclaration au fisc, vous devez tout d’abord aller sur « impots.gouv.fr ». En accédant à votre espace particulier sur le site, vous apercevrez la rubrique « biens immobiliers ». Une fois la rubrique ouverte, il vous suffit de remplir les informations pour les biens affichés.

Si jamais vous rencontrez des difficultés, sachez que le fisc a aussi créé un guide pas-à-pas. Ce n’est pas tout, si vous avez encore du mal, sachez que c’est possible de remplir un formulaire papier. Vous pouvez contacter le numéro non surtaxé 08 09 401 401 si vous avez besoin d’une assistance.

À voir Ce courrier crucial du fisc pour tous les contribuables en juillet, son contenu et les dates d’envoi

Bien faire la déclaration au fisc afin d’éviter la grosse amende !

Déclarez au fisc tous les changements entre le 2 janvier 2023 et le 1er janvier 2024. Vous avez jusqu’au 30 juin pour indiquer les changements, ne perdez pas votre temps. Comme nous l’avons dit un peu plus haut, l’amende dépasse la barre des 100 euros.

Si vous oubliez la déclaration, vous recevrez une amende de 150 euros. Cette déclaration au fisc ne prend pas beaucoup de temps, nous vous invitons à l’effectuer au plus vite.

Vous aimez ? Partagez !