Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Livrets bancaires : ces mauvaises nouvelles qui s’accumulent pour les super taux

Livrets bancaires : ces mauvaises nouvelles qui s’accumulent pour les super taux

Les épargnants qui misent sur les livrets bancaires doivent prendre connaissance de l'évolution des taux. Les nouvelles ne sont pas bonnes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour les Français, les livrets bancaires sont une solution intéressante pour gagner de l’argent. Grâce aux taux de rémunération, l’argent ne fait pas que reposer sur un compte. En effet, les épargnants gagnent une certaine somme, chaque année. 

Malheureusement, nos confrères de MoneyVox nous apportent une nouvelle qui ne va pas ravir les épargnants. En effet, ils nous préviennent d’une révision à la baisse pour les taux d’intérêt de plusieurs livrets bancaires. Et ce, à partir du 1ᵉʳ juillet 2024. Cette décision est une conséquence directe de la récente diminution des taux directeurs de la Banque centrale européenne. Cela incite ainsi les banques à ajuster la rémunération de certains produits d’épargne, notamment les super livrets bancaires.

Des taux d’épargne réduits pour les livrets bancaires

Bien que la rémunération moyenne des livrets d’épargne commercialisés par les banques soit actuellement très basse (moins de 1 % brut selon les dernières données de la Banque de France), plusieurs établissements bancaires proposaient des taux attractifs pour attirer les dépôts des clients.

Mais, récemment, Monabanq, la banque en ligne du groupe Crédit Mutuel CIC, offrait un taux boosté de 5 % brut pendant 3 mois pour son compte Rentabilis. À l’issue de cette période, le taux de base était de 2 %. Cependant, depuis le lundi 17 juin, ce taux boosté n’existe plus et seul le taux de base de 2 % s’applique, comme le souligne MoneyVox.

À voir L’eau du robinet contaminée par les pesticides dans ces régions françaises, comment réagir

Ce n’est pas le seul établissement qui ajuste les taux des livrets bancaires. Nos confrères donnent l’exemple de Klarna, la banque suédoise. Le taux qu’elle propose vient de passer de 3,25 % à 3 %. Quant au Crédit municipal de Paris, son livret bancaire (Livret Solidarité) passe de 2,75 % à 2,55 %. 

Une opportunité pour les épargnants 

Si vous souhaitez épargner via des livrets bancaires en profitant des meilleurs taux, il faut agir vite. Jusqu’au 20 juin, le livret Bfor+ de BforBank offre un taux de 5,5 % pendant 4 mois, dans la limite de 50 000 euros versés, contre 150 000 euros pour Monabanq. 

Fortuneo propose également un taux boosté de 5 % pendant 3 mois jusqu’à la fin juin. Enfin, Renault Bank offre un taux boosté de 4,50 % pendant 3 mois jusqu’au 15 juillet, avec une prime de 60 euros sous conditions pour son Livret Zesto.

Il est donc encore temps de profiter des taux intéressants de certains livrets bancaires avant la chute des taux de rémunération. Sinon, il reste toujours la solution du livret réglementé que vous connaissez tous. 

Livret A : la bonne idée ?

Les épargnants qui ne veulent prendre aucun risque peuvent évidemment se tourner vers le livret bancaire de référence, le Livret A. Ce dernier profite actuellement d’un taux de 3 %. Ce taux, c’est le gouvernement qui l’a choisi. Et il ne bougera pas avant février 2025. 

À voir Des millions de retraités vont toucher une très grosse somme en plus sur leur pension en septembre

La bonne nouvelle, c’est qu’il est enfin supérieur à l’inflation. Ce n’était pas le cas au moment de la décision du gouvernement, quand l’inflation était supérieure à 5 %. Mais aujourd’hui, le taux de l’inflation recule pour s’approcher des 2 %. Alors, enfin, il est intéressant d’un point de vue économique de placer des économies sur le Livret A. 

Quoi qu’il en soit, les épargnants doivent prendre connaissance de l’évolution des taux des livrets bancaires. Cela leur permet de savoir quand placer leur argent, et quel produit s’impose comme le plus intéressant.

Source : MoneyVox

Vous aimez ? Partagez !