Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Permis de conduire : les seniors doivent-ils s’attendre bientôt à un examen d’aptitude ?

Permis de conduire : les seniors doivent-ils s’attendre bientôt à un examen d’aptitude ?

Une visite médicale obligatoire verra-t-elle bientôt le jour pour annuler le permis de conduire de certains conducteurs ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Dès qu’un tragique accident concerne une personne âgée au volant, le débat se relance. Certaines personnalités politiques (comme de nombreux Français) militent pour que cesse la validité à vie du permis de conduire. 

Pour ces personnes, il est indispensable de mettre en place des mesures pour s’assurer que tous les conducteurs peuvent prendre la route sans danger. Or, comme les personnes âgées peuvent, avec les années, perdre certains réflexes, elles ne seraient plus toutes à même de conduire. Alors, devront-elles bientôt passer des tests pour conserver leur permis de conduire ?

Permis de conduire : vers la fin de la validité à vie ?

Pour réduire le nombre d’accidents de la route, la France met en place diverses mesures : radars, réduction de la vitesse, contrôles et suspensions de permis. Ces initiatives permettent de faire chuter le nombre de décès sur les routes européennes, passant de 51 400 en 2001 à 19 800 en 2021. L’État souhaite aller encore plus loin en identifiant et écartant les conducteurs dont la vigilance est compromise, s’inscrivant ainsi dans l’objectif de Bruxelles d’atteindre une « Vision zéro ».

L’objectif de cette réforme est ambitieux : zéro décès sur les routes d’ici 2050. Karima Delli, eurodéputée française EELV, propose d’imposer une visite médicale obligatoire tous les 15 ans aux conducteurs. Le député Bruno Millienne soutient cette initiative, soulignant l’importance de la prévention et de la tolérance zéro face à l’alcool et aux stupéfiants, ainsi que la vérification de l’aptitude physique des conducteurs.

À voir Les seniors vont bientôt bénéficier d’un permis de conduire spécifique ?

En d’autres termes, les personnes qui ne valident pas cette visite n’auraient plus leur permis de conduire. Elles ne pourraient donc plus conduire, en attendant de valider une autre visite.

Des débats sur le permis de conduire

Cette proposition fait débat, notamment sur la remise en question de la validité à vie du permis de conduire. L’association 40 millions d’automobilistes s’y oppose fermement, arguant qu’un conducteur ne devrait pas perdre son permis sans avoir commis d’infraction.

Cependant, une étude Ifop pour Karima Delli montre que 59 % des Français soutiennent cette mesure, avec un taux d’approbation de 79 % chez les jeunes et un soutien significatif chez les plus de 65 ans.

Relevons cependant l’ironie derrière ces pourcentages. En effet, ce sont les chiffres qui le disent, les jeunes sont les plus responsables d’accidents sur la route. Et non les personnes âgées. Pourtant, le débat sur le permis de conduire persiste.

Une mesure qui ne fait pas l’unanimité

Patrick Mirouse, président de l’ECF, appelle à ne pas stigmatiser les personnes âgées. Il s’oppose à un test systématique pour les plus de 65 ou 70 ans. En effet, il plaide pour que les médecins puissent prescrire des interdictions de conduite lorsque cela est nécessaire. Il insiste également sur l’importance d’accompagner les seniors. Il est essentiel de leur fournir des alternatives de mobilité pour éviter leur isolement social.

À voir Bientôt un retrait du permis de conduire à partir d’un certain âge pour les seniors ? À quoi vous attendre

Que les seniors se rassurent, pour le moment, aucune visite médicale imposée ne pourra leur retirer leur permis de conduire. Mais, s’ils représentent un danger, un médecin en a évidemment le pouvoir. 

À l’heure actuelle, aucune loi validée ne nous fait avancer en ce sens ! Cependant, le débat ne cesse de s’enflammer au sujet de la validité du permis de conduire.

Vous aimez ? Partagez !