Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   La lourde amende encourue si vous roulez sur ces voies durant les JO de Paris

La lourde amende encourue si vous roulez sur ces voies durant les JO de Paris

Durant les JO de Paris, certaines routes seront interdites d’accès aux usagers non crédités. Y passer vous expose à une amende.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les JO de Paris, cet événement de grande envergure, sont sur le point de transformer radicalement la vie quotidienne des Français. C’est un moment de fierté pour la France d’accueillir une telle manifestation internationale. Cependant, l’organisation d’un tel événement n’est pas sans ses défis et ses controverses.

La France pleine préparation des JO de Paris

La question des sans-abri a déjà suscité des débats lors de la préparation des JO de Paris. Une autre polémique concerne l’exclusivité de Visa pour les transactions financières liées à l’événement. Ce qui a en fait entraîné l’interdiction de paiements par d’autres cartes bancaires.

En outre, la circulation automobile à Paris et dans la région parisienne sera particulièrement difficile. Que ce soit durant la période des Jeux Olympiques du 26 juillet au 11 août, ou pendant les Jeux Paralympiques du 28 août au 8 septembre.

Ces événements promettent d’être mémorables, mais ils demandent également une préparation minutieuse pour minimiser les perturbations quotidiennes.

À voir Prison ferme, lourdes amendes… ce que vous risquez si vous trichez au bac

185 km d’axes routiers réservés pour les JO de Paris

À l’approche des JO de Paris 2024, une opération de grande envergure s’organise pour fluidifier le trafic. Environ 185 kilomètres d’axes routiers accueilleront la circulation des véhicules autorisés.

Ces véhicules vont transporter les athlètes, les journalistes accrédités et les délégations officielles. Le privilège concerne aussi les véhicules de secours et de sécurité, les taxis, les ambulances et les transports en commun.

Les voies spécifiques, baptisées « olympiques et paralympiques », porteront la mention Paris 2024. Elles se distingueront notamment par des panneaux et des marquages au sol. Ces axes se trouveront généralement à gauche sur la chaussée et n’occuperont qu’une seule voie sur l’axe routier. Les autres resteront toutefois accessibles aux usagers non accrédités.

Un geste passible d’une amende de 135 euros

Les personnes non autorisées à emprunter les voies réservées aux JO de Paris 2024 seront passibles d’une amende de 135 euros. En outre, des poursuites judiciaires pourront être engagées contre elles.

Les forces de l’ordre mèneront des contrôles sur différents points de passage pour s’assurer du respect de la réglementation. Sur le périphérique parisien, les autorités comptent sur des radars de nouvelle génération capables de détecter, grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation, si le véhicule se trouve accrédité.

À voir Vacances d’été : ce geste que vous ne devez surtout pas faire sur la plage, il coûte très cher

Les axes réservés aux JO de Paris

Les voies réservées aux JO de Paris 2024 s’activent dès le lundi 15 juillet et s’étendront sur plusieurs axes routiers clés :

L’A1, reliant Roissy Charles de Gaulle à la Porte de la Chapelle, sera en service jusqu’au 11 septembre.
L’A4, entre Collégien et la porte de Bercy, sera disponible jusqu’au 13 août, puis à nouveau du 30 août au 8 septembre.
L’A12, de Rocquencourt à Montigny-le-Bretonneux, sera accessible jusqu’au 13 août, puis du 27 août au 8 septembre.
L’A13, entre la porte-Maillot et Rocquencourt, sera ouverte jusqu’au 13 août, puis du 27 août au 8 septembre.
Le boulevard périphérique, de la Porte de Vanves à la Porte de Bercy en passant par le nord, sera en place jusqu’au 13 août, puis du 22 août au 11 septembre.
Le boulevard circulaire de La Défense sera également disponible jusqu’au 13 août, puis du 22 août au 11 septembre.
Certains axes parisiens importants comme la Porte-Maillot et la place de la Concorde seront également concernés.

Vous aimez ? Partagez !