Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Cette nouvelle arnaque virulente vide votre compte bancaire, la police lance l’alerte

Cette nouvelle arnaque virulente vide votre compte bancaire, la police lance l’alerte

En un rien de temps, les escrocs arrivent à vous voler votre carte et faire autant de retrait qu’ils peuvent. Attention à cette arnaque !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les arnaqueurs sont toujours à l’affût de nouvelles stratégies pour soutirer de l’argent aux gens. Que ce soit derrière leur téléphone ou leur clavier, ils ne manquent pas d’idées pour mettre en œuvre une arnaque insoupçonnable.

Récemment, une ville a connu une nouvelle vague d’arnaque visant les cartes bancaires. Cette fois, ils ont choisi de communiquer directement avec leur victime. Tous, surtout les plus vulnérables, peuvent facilement tomber dans le piège.

Une nouvelle vague d’arnaque

Les arnaques se multiplient, touchant les citoyens de tous horizons. De l’ATM au coin de la rue aux transactions numériques, en passant par les paiements sans contact et les ruses ciblant les automobilistes, personne ne se trouve à l’abri.

Alors que certains fraudeurs jouent sur la panique et l’angoisse, d’autres manipulent avec finesse, exploitant la bienveillance de leurs victimes. Celle dont nous allons vous parler concerne le deuxième cas, qui s’en prend aux gens altruistes, mais aussi manipulables.

À voir Cette arnaque bien rodée fait des ravages en France : comment opèrent les escrocs

La Police Nationale a lancé un avertissement aux résidents du département concernant une arnaque à l’horodateur qui fait des ravages. À Albi, plusieurs individus ont été dupés par un homme décrit comme « très gentil et présentant bien », rapportent nos confrères de Capital.

Des cibles particulières

L’arnaque commence innocemment : un individu semble avoir des difficultés à payer son stationnement et sollicite de l’aide. Lorsqu’une âme charitable se présente, le fraudeur offre de l’argent liquide pour que la personne utilise sa propre carte bancaire.

Les escrocs visent spécifiquement les personnes vulnérables, celles qui sont les moins susceptibles de détecter la supercherie. Les personnes âgées sont souvent prises pour cible. Dans un élan de générosité, lorsqu’elles s’apprêtent à entrer leur code de carte, le criminel mémorise les chiffres avec précision.

La suite est un acte de prestidigitation. En effet, il fait croire que l’horodateur avait avalé la carte et prétend partir chercher de l’aide. D’où son nom « arnaque à l’horodateur ». Mais une fois hors de vue, l’homme qui prétendait demander de l’aide disparaît.

Avant même que la victime ne réalise l’escroquerie, l’arnaqueur a déjà effectué des retraits d’argent au distributeur automatique le plus proche avec la carte volée.

À voir Cette arnaque redoutable fait son grand retour et va faire encore plus de ravage le mois prochain

Comment déjouer cette arnaque ?

Le commissariat d’Albi a confirmé que l’arnaque à l’horodateur a déjà fait deux victimes identifiées. Face à cette menace, la police du Tarn a tenu à rappeler un fait essentiel : « les horodateurs n’avalent pas les cartes bancaires ».

En outre, cette escroquerie ne se cantonne pas à Albi ; elle représente aujourd’hui un fléau national. Preuve en est, la ville de Malakoff a publié une alerte sur Facebook le 22 mai, signalant que des fraudeurs y sévissent. Ils usent aussi de ruses pour s’emparer de cartes et de codes bancaires.

Alors, comment se prémunir de cette arnaque ? D’abord, soyez discret avec votre code. Lorsque vous saisissez votre code de carte bancaire, faites-le à l’abri des regards curieux.

Ensuite, si votre carte est volée, faites opposition sans tarder pour bloquer toute tentative de transaction frauduleuse.

Enfin, restez sceptique ! Il faut « garder en tête que les horodateurs n’avalent jamais les cartes. Et si quelqu’un affirme le contraire, cette personne essaye probablement de vous duper », expliquent les services municipaux.

Source : Capital

Vous aimez ? Partagez !