Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Automobilistes : cette arnaque qui sévit durant les vacances d’été fait déjà des ravages, méfiez vous

Automobilistes : cette arnaque qui sévit durant les vacances d’été fait déjà des ravages, méfiez vous

Attention à ce fléau pendant la période des vacances. Plusieurs automobilistes en ont déjà été victimes.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les vacances d’été approchent à grands pas. C’est l’occasion pour toute la famille de se détendre au soleil, de s’amuser et d’oublier le stress de la vie quotidienne. C’est le moment pour chacun de penser à son bien-être. Mais pas seulement les vacanciers. C’est aussi l’occasion pour les criminels de mettre en œuvre leurs plans diaboliques. Attention notamment à cette arnaque aux automobilistes qui a déjà fait plusieurs victimes.

Une destination de rêve, mais aussi de danger pour les automobilistes

Pendant la période des vacances, si certains optent pour des aventures locales, d’autres préfèrent voyager vers d’autres régions. Les ménages les plus aisés peuvent se permettre de voyager un peu plus loin. Pour d’autres, un séjour dans l’un des pays européens sera de mise.

Dans cette optique, nombreux sont ceux qui choisissent l’Espagne pour leurs vacances d’été. C’est compréhensible, il s’agit de la destination familiale par excellence. En effet, le pays offre aux automobilistes et à leurs familles un large éventail d’activités.

Les amoureux de la nature apprécieront les Pyrénées espagnoles. Sans parler de ses paysages magiques. La Costa Brava et la Costa del Sol sont également des destinations de rêve pour les amateurs de plage. Le pays offre également des aventures atypiques avec la découverte du désert de Tabernas.

À voir Automobilistes : cette grosse amende si vous stationnez de cette façon sur une place autorisée

Mais si l’Espagne est une destination de vacances idéale, elle présente quelques inconvénients. La différence de culture n’est pas le moindre. Mais c’est aussi un véritable champ de mines pour les touristes automobilistes. Les voleurs utilisent une technique d’escroquerie redoutable, qui a déjà fait 395 victimes.

Attention à cette escroquerie en vacances

Le site web de L’Indépendant a récemment publié un article sur un groupe de touristes explorant le sud de l’Espagne. Les faits se sont déroulés le 30 mai 2024. Après une journée riche en aventures, deux automobilistes allemands roulent sur l’autoroute catalane, une région de l’est de l’Espagne.

Sur une portion de route déserte, ils croisent une personne qui leur fait signe de s’arrêter. Intrigués, les deux automobilistes s’arrêtent. La personne les intercepte et leur explique que sa remorque est en panne. Elle se fait un devoir de leur montrer.

De bon coeur, les deux automobilistes rejoignent la personne à la fameuse caravane. Ils aident le propriétaire, puis retournent à leurs voitures, toujours garées sur le bord de la route. Ils se rendent alors compte que tous leurs effets personnels et leur argent ont été volés.

Ce n’est qu’à ce moment-là que les 2 automobilistes ont réalisé qu’ils s’étaient fait arnaquer. Heureusement, ils avaient une caméra qui leur a permis de filmer la scène. Il s’avère que pendant qu’ils étaient avec la personne, ses complices se faufilaient silencieusement dans leurs voitures pour les voler.

À voir Automobilistes : les infractions routières les plus graves qui peuvent vous coûter une fortune

Une escroquerie qui remonte aux années 90

Ces deux automobilistes ne sont ni les premières ni les dernières victimes de cette escroquerie. En effet, cette technique de vol est apparue dans les rues de Barcelone et de La Jonquera dans les années 90. Elle est aujourd’hui connue sous le nom de « méthode péruvienne « . En outre, depuis le début de l’année, elle fait fureur.

Avec plus de 395 cas existants, les automobilistes doivent être prudents. Selon les 2 victimes allemandes, ces escrocs savent que les touristes ont de l’argent liquide sur eux. C’est pourquoi il est conseillé de toujours fermer sa voiture à clé lorsque nous somme confronté à des cas similaires. Ou de ne pas s’arrêter si la personne est suspecte.

Vous aimez ? Partagez !