Vous êtes ici :   Accueil   >   Auto / Moto   >   Automobilistes : attention quand vous vous garez, l’amende peut être lourde

Automobilistes : attention quand vous vous garez, l’amende peut être lourde

Soyez toujours prudents quand vous stationnez. Les automobilistes ne peuvent pas se garer où ils veulent et quand ils veulent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les automobilistes français sont encore nombreux à ne pas connaître les règles de stationnement. Certains en sont au courant, mais font exprès d’enfreindre les règles. Pourtant, s’ils se font attraper, les sanctions seront lourdes.

Automobilistes, attention au stationnement abusif

Vous est-il déjà arrivé de vous demander combien de temps vous pouvez laisser votre voiture garée au même endroit sans bouger ? Eh bien, vous n’êtes pas seul. Dans les quartiers où les places de stationnement se font rares, certains automobilistes sont tentés de laisser leur véhicule stationné bien au-delà du raisonnable.

Mais attention, il y a des règles à respecter ! Selon l’article R417-12 du Code de la route, un stationnement est considéré comme abusif si un véhicule reste immobile au même point de la voie publique ou de ses dépendances pendant plus de sept jours. Et ce n’est pas tout.

Même une durée inférieure peut être jugée excessive si elle dépasse celle fixée par l’autorité locale.

À voir Automobilistes : cette grosse amende si vous stationnez de cette façon sur une place autorisée

Les sanctions encourues par les automobilistes

Maintenant, parlons conséquences. Si jamais vous oubliez votre voiture et que le temps passe, le Code de la route a prévu une petite surprise pour vous : une amende forfaitaire de 35 euros. Et si par malheur vous ne réglez pas cette amende dans les temps, la somme grimpe à 75 euros.

Plus encore. Si vous persistez dans votre erreur et ignorez les avertissements, votre voiture pourrait bien finir à la fourrière. Imaginez un peu la scène : vous revenez, et là, plus de voiture !

Les automobilistes doivent alors garder en tête qu’un place de parking n’est pas un garage personnel. Qu’il soit dans une zone d’affluence ou non.

Pour éviter les mauvaises surprises, prenez le temps de vérifier les panneaux de signalisation et les arrêtés locaux qui précisent la durée maximale de stationnement. Cela vous évitera des amendes salées.

Le stationnement dangereux et ses règles

Parmi les règles de stationnement, il existe aussi un autre aspect crucial : le stationnement dangereux. Vous pensez peut-être que laisser votre voiture au même endroit pendant plus de 7 jours est votre seule préoccupation, mais détrompez-vous.

À voir Automobilistes : les infractions routières les plus graves qui peuvent vous coûter une fortune

Même dans l’intervalle de quelques heures, les automobilistes risquent de se retrouver face à une amende, et pas des moindres.

Imaginez que vous garez votre voiture sans faire attention à l’environnement. Si votre véhicule bloque la vue à une intersection, cache un virage serré ou se trouve au sommet d’une côte, vous créez une situation à risque. C’est ce qu’on appelle un stationnement dangereux, et les conséquences peuvent être sévères.

Alors, comment reconnaître un stationnement dangereux ? Dans cette situation, l’automobiliste entrave la visibilité des autres conducteurs. Par exemple, dans un virage, à une intersection ou encore au sommet d’une côte.

Pour cette violation du Code de la route, les sanctions sont plus lourdes que celles du stationnement abusif. Les automobilistes doivent s’attendre à une infraction de classe quatre. Ce qui équivaut à une amende de 135 euros et un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Des zones exclusives pour certains automobilistes

Vous avez probablement déjà vécu cette situation : vous cherchez désespérément une place de stationnement, et là, vous apercevez une zone réservée. C’est tentant, n’est-ce pas ? Attention, car certaines zones sont exclusivement destinées à certains automobilistes. Donc, s’y garer expose aux mêmes sanctions du stationnement précédent.

Cette règle concerne les zones interdites comme un trottoir, un passage piéton, une piste cyclable ou devant une bouche d’incendie. Il y a également les parkings réservés comme les places de livraison et celles dédiées aux personnes handicapées.

Vous aimez ? Partagez !