Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Retraités : la case spécifique à ne surtout pas manquer pour diminuer vos impôts

Retraités : la case spécifique à ne surtout pas manquer pour diminuer vos impôts

En cochant une case, les retraités de l'année 2023 peuvent économiser plusieurs centaines d'euros sur leurs impôts. Découvrez comment.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les contribuables cherchent des astuces pour faire baisser les impôts qu’ils doivent payer. Les retraités ne font pas exception à la règle. En effet, ces derniers paient aussi des impôts. Or, comme nos confrères de MoneyVox le soulignent, il est possible pour eux d’économiser plusieurs centaines d’euros. 

Puisque des astuces légales et des cases à cocher permettent de faire des économies, autant ne pas passer à côté. Le problème, c’est que de nombreux contribuables ignorent l’existence de ces astuces. Notre travail est de les aider dans ces démarches. À la fin de l’année, la différence est notable. En effet, pour des millions de personnes, plusieurs centaines d’euros d’économies, ça change tout.

Les retraités peuvent profiter d’une réduction sur les impôts

L’astuce dont nous parlons aujourd’hui concerne les Français qui ont pris leur retraite en 2023. Les experts de MoneyVox leur demandent de vérifier la case 0XX. Cette dernière se trouve sur la déclaration annexe 2042C. En effet, c’est avec cette case que les économies se jouent. C’est elle qui permet de diminuer le montant des impôts.

En effet, si vous êtes à la retraite et que vous finissez votre vie professionnelle avec une prime de départ, cette case permet d’atténuer son impact fiscal. Comment ? Via le système de quotient. Ce système existe encore, et ce, malgré la fin du mécanisme d’étalement des impôts.

À voir Retraites Agirc-Arrco : ce service gratuit qui va faciliter la vie de ces retraités, comment en profiter

Une prime qui concerne beaucoup de retraités

Vous pouvez penser que la prime de départ ne concerne qu’une partie des retraités. Mais ce n’est pas le cas. En effet, les employés doivent verser cette prime quand l’employé qui part à la retraite travaille dans l’entreprise depuis au moins dix ans. 

Cette prime qui récompense la fin de la carrière et le travail correspond à, au moins, un demi-mois de salaire. Si le retraité justifie de trente ans d’expérience dans la même boîte, alors le montant peut atteindre deux mois de salaire au minimum. Dans certains cas, cette prime est donc loin d’être négligeable. 

Mais alors, comment faire pour ne pas que cette prime fasse augmenter vos impôts ? Pour cela, vous devez profiter du système de quotient. Alors, il ne faut surtout pas inclure la prime dans les revenus déclarés dans les cases 1AJ et / ou 1BJ. C’est là que la case 0XX entre en jeu. 

L’importance de la case 0XX

En effet, vous devez inclure le montant de cette prime dans la case 0XX. En privilégiant ce système, vous réduisez votre revenu fiscal de référence. Sachez que ce dernier entre en jeu pour l’attribution de certaines aides sociales. Pour les retraités les plus modestes, il vaut mieux ne pas le gonfler artificiellement à cause de la prime. 

Nos confrères de MoneyVox donnent un exemple simple pour bien comprendre, celui d’un retraité de 2023, marié et sans enfant. Son revenu imposable est de 50 000 euros. Il part à la retraite avec une prime de 16 000 euros.

À voir Bonne nouvelle pour les retraites : la date prévue de l’augmentation des pensions

S’il n’utilise pas la case 0XX, il doit logiquement payer 4 392 euros. Mais avec le mécanisme de quotient, ce retraité se retrouve à payer 4 049 euros. Une baisse loin d’être négligeable.

Source : MoneyVox

Vous aimez ? Partagez !