Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôts : ces foyers peuvent réduire plus de 4 000 € en cochant cette case dans leur déclaration

Impôts : ces foyers peuvent réduire plus de 4 000 € en cochant cette case dans leur déclaration

Une case à cocher pour alléger sa facture d'impôts ! Jusqu'à 4 000€ d'économies possibles, découvrez si vous êtes concernés !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Saviez-vous qu’une simple case sur votre déclaration de revenus peut vous faire économiser gros ? En effet, en cochant la bonne case, vous pouvez prétendre à une majoration de demi-part ou de parts fiscales. Ainsi, vous pouvez réduire votre impôt de plus de 4 000 € ! Mais qui peut en bénéficier ?

Comprendre les impôts pour les familles monoparentales

L’ouverture de la campagne annuelle de déclaration des revenus est un moment clé pour les contribuables français. Cette période, où tout le monde cherche à minimiser leur charge d’impôts, est souvent source d’anxiété. Et pour cause, la complexité du système fiscal peut rendre une simple tâche en un véritable défi !

Les familles, et en particulier celles avec des enfants à charge, se retrouvent face à une tâche encore plus ardue. Elles doivent en effet jongler avec une multitude de facteurs. Si ces derniers sont mal compris ou ignorés, cela peut entraîner une perte d’avantages fiscaux significatif.

C’est d’ailleurs particulièrement vrai pour les familles monoparentales ! Et pourtant, celles-ci peuvent bénéficier de dispositions spécifiques susceptibles de réduire leur impôt sur le revenu. Une case spécifique est d’ailleurs dédiée aux « Parents isolés » dans la déclaration de revenus.

À voir Impôts : cette date limite pour corriger votre déclaration de revenus avant qu’il ne soit trop tard

Souvent méconnue mais cruciale, elle se trouve habituellement dans la section correspondante de la déclaration en ligne. Ou encore, sur la deuxième page du formulaire papier n°2042. En cochant cette case, les familles monoparentales signalent leur situation unique.

Avantages fiscaux pour les parents isolés

La case « T » de la déclaration de revenus est spécifiquement conçue pour les parents isolés. Elle s’adresse aux personnes célibataires, vivant seules, et ayant des enfants à charge. Cocher cette case est crucial, car elle ouvre droit à une augmentation du nombre de parts fiscales. Cela peut se traduire par une réduction significative de l’impôt à payer.

Sachez que le système fiscal français utilise le quotient familial pour ajuster le montant de l’impôt. Et cela, en fonction du nombre de personnes dans le foyer fiscal. Avoir des enfants à charge peut donc diminuer la charge fiscale. Ce qui permet ainsi d’alléger le fardeau financier des familles.

Pour les parents isolés, ils pourront « bénéficier d’une demi-part fiscale supplémentaire ou plus », ce qui réduit d’autant leur impôt. Pour profiter de cet avantage, il faut répondre à la définition de « parent isolé » au 31 décembre de l’année d’imposition.

En ce qui concerne la déclaration de 2024, cela signifie être dans cette situation au 31 décembre 2023. Vous êtes seul et vous assumez la charge effective d’un ou plusieurs enfants ? Eh bien, vous êtes éligible à cocher cette case. Et cela, « même si vous recevez une pension alimentaire pour leur entretien » !

À voir Impôts : 4,5 millions de Français peuvent réclamer 1200€, voici comment en profiter

Maximiser les réductions d’impôts pour les familles et les aidants

Lorsqu’il s’agit de réduire les impôts, les contribuables français peuvent bénéficier de divers avantages fiscaux. Notamment, ceux liés à la charge des enfants et des personnes invalides. Pour l’année en cours, un avantage fiscal notable est le plafond de 4 149 euros accordé pour le premier enfant en garde exclusive.

Cette somme représente une économie substantielle pour les familles. Dans les situations de garde partagée, cet avantage s’ajuste pour refléter la responsabilité partagée des deux parents. Ainsi, l’avantage fiscal baisse de moitié, devenant un montant de 2 075 euros !

Vous aimez ? Partagez !