Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Impôts : attention à cette nouveauté à ne pas manquer, vous risquez une amende de 150 euros

Impôts : attention à cette nouveauté à ne pas manquer, vous risquez une amende de 150 euros

Respectez la nouvelle obligation fiscale pour éviter les amendes. Informez-vous sur les impôts et déclarez vos biens immobiliers !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Cette année, le fisc français met l’accent sur la rigueur en matière d’impôts. Omettre de compléter le formulaire pourrait donc vous coûter cher. Prenez les devants et informez-vous sans tarder pour vous prémunir contre toute pénalité !

Cette nouveauté sur les impôts pour les propriétaires en France

Les impôts en France connaissent une évolution. Ceci, avec l’entrée en vigueur d’une nouvelle obligation pour les propriétaires immobiliers. Désormais, en sus de la déclaration de revenus, une nouvelle formalité s’impose. Il s’agit de la déclaration d’occupation des biens immobiliers.

Mais alors, qui sont ceux qui doivent respecter cette mesure ? Eh bien, cela touche l’ensemble des propriétaires français, soit environ 34 millions de personnes. Cette démarche permet à l’administration fiscale de recenser les impôts locaux dus par les contribuables.

Il faut savoir que les autorités viennent de supprimer la taxe d’habitation pour les résidences principales. Cependant, elle demeure en vigueur pour les résidences secondaires, les propriétés louées et les logements vacants. Cette déclaration concerne également la taxe foncière et la taxe sur les logements vacants.

À voir Impôts : cette date limite pour corriger votre déclaration de revenus avant qu’il ne soit trop tard

L’objectif principal de cette nouvelle procédure est ainsi d’assurer une imposition équitable et précise. Elle permettra de clarifier la situation de chaque bien. Aussi, elle facilitera l’identification des contribuables qui doivent encore s’acquitter d’impôts spécifiques.

Une obligation pour tous les propriétaires d’immeubles

La déclaration relative à l’occupation des biens est une obligation pour tout propriétaire. Cette mesure s’applique sans distinction quant à la nature de l’occupation. En effet, qu’il s’agisse de maisons, d’appartements, de garages ou de parkings, cette étape est impérative !

Cette nouvelle procédure s’adresse aussi bien aux résidents français qu’aux propriétaires établis à l’étranger. Mais ce n’est pas tout ! Elle vise également les divers détenteurs de droits immobiliers, comme les usufruitiers ou les indivisaires.

Cependant, cette obligation ne concerne pas les nus-propriétaires. En effet, ces derniers en seront exemptés jusqu’à l’acquisition de la pleine propriété. Pour se conformer à cette exigence, les contribuables doivent se rendre sur le site impots.gouv.fr. Ainsi, ils pourront avoir accès à leur espace personnel ou professionnel.

Dans la rubrique « Gérer mes biens immobiliers », ils devront sélectionner l’onglet « Biens immobiliers » et procéder à la « Déclaration d’occupation ». Ils vont devoir fournir des détails précis pour chaque propriété. Cette déclaration est donc une étape clé pour garantir une imposition juste des impôts locaux.

À voir Impôts : 4,5 millions de Français peuvent réclamer 1200€, voici comment en profiter

Sanctions sévères en termes d’impôts pour les déclarations

Les propriétaires immobiliers en France font face à une échéance importante. Le 30 juin 2024 est la date limite pour se conformer à une nouvelle exigence fiscale. L’administration fiscale insiste sur la nécessité d’une précision absolue dans la déclaration d’occupation des biens immobiliers. Les impôts doivent être déclarés avec exactitude. Toute erreur pourrait entraîner des conséquences financières !

En cas d’omission ou d’erreur dans la déclaration, les contribuables s’exposent à une amende de 150 euros pour chaque bien concerné. Cette sanction reflète la fin de la période de clémence accordée l’année précédente. En 2024, le gouvernement a décidé de ne plus faire preuve de tolérance. Il est donc impératif que les propriétaires respectent cette date butoir. C’est l’unique moyen de contribuer de manière juste aux impôts locaux !

Vous aimez ? Partagez !