Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Cette alerte très sérieuse du parquet sur ces nombreuses arnaques à la carte bancaire en France, faites attention

Cette alerte très sérieuse du parquet sur ces nombreuses arnaques à la carte bancaire en France, faites attention

Les gens qui utilisent une carte bancaire doivent redoubler de vigilance, car les arnaques fusent. Le parquet a émis une alerte.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La vigilance devient aujourd’hui une nécessité impérieuse pour les détenteurs de cartes bancaires. Les escroqueries visant les moyens de paiement sont en pleine expansion, exploitant la moindre faille dans la sécurité des utilisateurs.

Récemment, le parquet de Toulon a mis en lumière une augmentation alarmante des escroqueries et tentatives d’escroqueries. Face à cette menace croissante, il est crucial de rester informé et prudent afin de protéger ses actifs contre ces actes frauduleux.

Boom des fraudes à la carte bancaire

Selon les données de la Banque de France, le montant des fraudes liées aux cartes bancaires et autres moyens de paiement a atteint une somme vertigineuse. 628 millions d’euros pour le premier semestre de l’année 2023. Un type de fraude en particulier suscite une inquiétude croissante : les arnaques par manipulation.

Lors de la présentation de ses statistiques semestrielles de janvier 2024, l’institution financière a mis en lumière cette tendance alarmante.

À voir Votre carte bancaire bientôt inutile pour payer en ligne, voici les raisons

Certes, ces manœuvres ne représentent que 16 % du total des fraudes annuelles. Mais elles comptent pour 40 % des pertes financières dues aux fraudes sur les moyens de paiement en France. C’est soit 204 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année.

Le parquet de Toulon a récemment signalé une hausse significative des cas d’escroquerie et de tentatives d’escroquerie. Des gens mal intentionnés se font passer pour des conseillers bancaires, depuis une dizaine de jours.

Dans un communiqué publié le lundi 27 mai 2024, il a mis en garde contre ces escrocs qui, par des méthodes de manipulation habiles, visent directement les cartes bancaires des individus.

La carte bancaire comme objet de prédilection

Le parquet de Toulon, dans son communiqué, a révélé une méthode d’escroquerie particulièrement insidieuse. Les criminels contactent d’abord leurs victimes par téléphone, se faisant passer pour des conseillers bancaires. Ils leur expliquent ensuite qu’un prétendu fraudeur aurait utilisé leur carte.

Dans un stratagème bien rodé, les escrocs gagnent vite la confiance des victimes. Ils arrivent en effet à obtenir le code secret de leur carte bancaire. Puis, ils informent ensuite les victimes qu’un coursier viendra récupérer la carte à leur domicile.

À voir Cette carte bancaire vous permet de faire vos achats en ligne sans aucun risque d’arnaque

« Un coursier se présente effectivement au domicile des victimes pour récupérer la carte bancaire, laquelle fait ensuite l’objet de multiples utilisations frauduleuses grâce au code d’accès remis par téléphone », précise le ministère public.

Selon les informations de BFMTV, cette affaire a conduit à l’arrestation de trois individus. Ces derniers ont été déférés et mis en examen par un juge d’instruction.

Quelques précautions à prendre

Le communiqué émis récemment met en lumière des mesures essentielles pour se prémunir contre les fraudes bancaires.

« Ne donnez jamais votre carte bancaire à un tiers. Ne communiquez jamais vos coordonnées bancaires ou un code d’identification en réponse à un courriel, un appel téléphonique ou un SMS. »

La règle d’or pour éviter les fraudes est de garder ses informations bancaires confidentielles, sans les partager avec des tiers, même en apparence fiables.

Sachez qu’aucune banque ou institution financière légitime ne demandera de telles informations de manière proactive. Ces données doivent uniquement être saisies sur des formulaires de paiement sécurisés. Elles sont identifiables par une adresse web commençant par « https » plutôt que « http ». Évitez également les sites inconnus ou proposant des offres qui semblent trop belles pour être vraies.

Enfin, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) recommande de ne pas enregistrer ses données bancaires sur des appareils électroniques. Par exemple dans les ordinateurs ou téléphones, parce qu’ils sont pas infaillibles aux tentatives de piratage.

La vigilance reste donc de mise pour protéger son compte contre les menaces croissantes d’escroqueries à la carte bancaire.

Source : BFMTV

Vous aimez ? Partagez !