Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Retraite Agirc-Arrco : cette méthode pour obtenir l’augmentation de 5 % de votre pension

Retraite Agirc-Arrco : cette méthode pour obtenir l’augmentation de 5 % de votre pension

Le régime de retraite Agirc-Arrco offre à certains retraités une augmentation de 5 % de leur pension. Voici comment l’obtenir.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Après la suppression du malus, le régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco continue de surprendre ses assurés. Dernièrement, il offre à certains assurés une augmentation de 5 % sur leur pension.

Cette surcote constitue un soutien précieux pour répondre aux besoins du quotidien. Mais qui peut en bénéficier ? Comment en faire la demande ? Retrouvez les détails dans les lignes qui suivent.

Retraite Agirc-Arrco : une surcote de 5 %

Saviez-vous que vos enfants peuvent vous donner droit à une augmentation de votre pension ? La réforme des retraites a appliqué une majoration de 5 % pour les parents retraités ayant un enfant à charge.

Il est à noter que cette initiative est temporaire. Dès que l’enfant ne se trouve plus à votre charge, cette majoration de 5 % n’est plus valable. Par contre, une surcote de 10 %, permanente, prend tout de suite effet. Elle concerne particulièrement les parents retraités ayant élevé au moins trois enfants.

À voir Retraite : cette situation qui permet de toucher une augmentation de l’Agirc-Arrco

Cette mesure concerne les enfants biologiques, adoptés ou bien sous tutelle. Un enfant décédé compte également, à condition qu’il figure sur un document officiel.

Augmentation de 5 % : pour qui ?

L’augmentation de 5 % de la pension est le bienvenu pour les parents ex-salariés face au coût de la vie. Alors qui sont les concernés par cette mesure ? Elle s’applique à tous les assurés Agirc-Arrco ayant un enfant à charge lors de leur départ à la retraite.

Ensuite, quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier de cette augmentation ? Il suffit de prouver que vous avez un ou plusieurs enfants à charge. Selon la loi, un enfant à charge est un individu de moins de 18 ans. Les étudiants âgés de 18 à 25 ans entrent également dans la catégorie des enfants à charge. Il en est de même pour ceux ayant une invalidité constatée avant 21 ans.

Majoration retraite : les démarches à suivre

Pour prétendre à cette majoration de 5 % de votre pension de retraite, aucune demande n’est à faire. En effet, c’est le régime Agirc-Arrco qui se charge de vérifier la situation de ses assurés et les conditions d’attribution. Tous les ans, au mois d’octobre, il envoie un courrier aux concernés.

Ce courrier met en avant une attestation sur l’honneur qui prouve que le sénior a réellement un enfant à charge. Dès sa réception, il est crucial de répondre rapidement, car le délai est d’un mois. Sans réponse dans ce laps de temps, vous n’avez pas droit à la majoration.

À voir Retraite : ces pensions qui seront concernées par la prochaine revalorisation

Pour prouver votre situation familiale, vous devez vous munir des documents servant de justification comme :

– une attestation d’inscription ;
– un certificat de scolarité ;
– un certificat d’apprentissage ;
– ou une carte d’invalidité.

Majoration retraite : le montant exact

Vous vous interrogez sur le véritable impact financier de cette majoration sur votre pension ? Sachez que celle-ci se calcule en fonction du montant de la retraite de base.

Son effet se fait grandement ressentir si les deux conjoints restent affiliés au régime Agirc-Arrco. Ils peuvent en effet tous les deux bénéficier de cette surcote. Toutefois, il existe un plafond à respecter qui s’élève à 2 330,12 euros.

Vous pensez être éligible à cette majoration de 5 % alors que vous n’avez encore pas reçu le courrier ? N’hésitez pas à demander un renvoi. Pour ce faire, rapprochez-vous dès que possible de votre caisse Agirc-Arrco. Si votre situation se trouve justifiée, vous devriez sans aucun doute profiter de cette hausse.

Vous aimez ? Partagez !