Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Très mauvaise nouvelle pour les 2 roues, cette nouvelle réglementation sera redoutable

Très mauvaise nouvelle pour les 2 roues, cette nouvelle réglementation sera redoutable

Tous les conducteurs de 2 roues doivent être prudents et changer leurs habitudes. Cette règle revient en force dans toutes les rues.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La circulation fonctionne avec des règles énoncées dans le code de la route. Beaucoup d’usagers pensent que seuls les automobilistes doivent respecter ces règles. Une erreur qui peut leur coûter cher. Les conducteurs de 2 roues doivent désormais faire attention à leur conduite. Une nouvelle règle va bientôt faire son retour dans plusieurs départements français.

Cette règle concernant les 2 roues revient en force

Les embouteillages ne manquent pas dans les belles villes de France. Parfois, le trafic est tel qu’il peut irriter les nerfs et même affecter une journée entière. C’est alors que les 2 roues sont apparus comme une solution efficace.

Pour ce faire, les usagers de la route ont commencé à pratiquer la circulation inter-files. L’inter-files est la pratique qui consiste à se faufiler dans les files de voitures en circulation. C’est particulièrement le cas lorsque les voitures roulent à vitesse réduite, à l’arrêt ou dans un embouteillage.

Cette option est praticable pour les véhicules à 2 roues tels que les motos et les vélos. Mais aussi celles à 3 roues. Depuis des années, la circulation inter-véhiculaire est interdite dans les centres-villes et sur les routes françaises. En effet, elle est considérée comme dangereuse.

À voir Contrôle technique 2 roues : la mauvaise nouvelle vient de tomber et va en faire rager plus d’un

Les voitures et les 2 roues partagent la route avec d’autres usagers vulnérables. Il s’agit notamment des cyclistes et des piétons. Ainsi, il existe un risque majeur dans cette habitude. En outre, cette interdiction a connu une pause temporaire en 2021. En revanche, elle pourrait revenir en vigueur dans les mois à venir.

Attention à cette nouvelle réglementation

Un article du Code de la route Français interdit explicitement aux véhicules à 3 et à 2 roues la circulation inter-files. Mais le 2 août dernier, le gouvernement a décidé de mener une expérimentation sur trois ans pour évaluer ses effets. Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) est en charge cette mission.

Au cours de l’expérimentation, le Cerema devait analyser les possibilités de contournement de la réglementation. Mais aussi de sensibiliser les utilisateurs de 2 roues sur la meilleure conduite en circulation inter-files. L’étude va prendre fin le 1er août prochain. Pour l’heure, la Sécurité routière n’a pas encore décidé de maintenir ou non la règle.

Elle pourrait alors revenir en vigueur, voire s’accompagner de nouvelles restrictions. Les conducteurs de 2 roues devront ainsi veiller à ne pas enfreindre la règle. Concrètement, ils ne doivent pas rouler à plus de 30 km/h de plus que les voitures. Jusqu’à un maximum de 50 km/h lorsque le trafic n’est pas fluide.

Lorsque la circulation redevient fluide, les 2 roues doivent reprendre leur place dans le trafic. Par ailleurs, une vitesse maximale de 70 km/h est admissible. Mais cela s’applique uniquement sur les autoroutes et les routes à deux voies séparées par un terre-plein central, avec au moins deux voies chacune.

À voir 2 roues : attention toute cette catégorie ne pourra plus circuler en 2024

La sanction à laquelle sont soumises les 3 ou 2 roues

Hormis entre les deux voies les plus à gauche de la chaussée, la circulation inter-voies est donc interdite. Cette interdiction est également en vigueur sur le périphérique parisien, dont la vitesse va se voir réduite de 70 à 50 km/h. À partir du mois d’août, les agents de contrôle pourront alors verbaliser les utilisateurs de 2 roues.

Cette effraction correspond à une contravention de 4ème classe. Le montant de l’amende est ainsi de 135 euros. Les conducteurs de 2 roues peuvent même perdre 3 points sur leur permis de conduire. Mais tout cela n’est pas encore officiel, et il faudra attendre de voir ce que la Sécurité routière française en dira dans les mois à venir.

Vous aimez ? Partagez !