Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Contrôle technique 2 roues : ce petit détail qui peut tout changer

Contrôle technique 2 roues : ce petit détail qui peut tout changer

La prudence doit être de mise ! Les propriétaires de véhicules à deux roues doivent faire attention à ce détail avant de passer un contrôle technique !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Récemment, la réglementation a évolué pour les amateurs de deux-roues. Le passage au contrôle technique est devenu une étape incontournable. Il est alors important pour les propriétaires de rester à l’affût. D’autant plus qu’un élément souvent sous-estimé peut faire toute la différence !

L’importance du contrôle technique pour les deux-roues

Depuis le milieu du mois d’avril, une nouvelle réglementation s’impose aux propriétaires de deux-roues, incluant motos et scooters. Dorénavant, ils doivent se conformer au contrôle technique. Cette mesure a suscité l’opposition de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC).

Toutefois, elle est désormais en vigueur malgré plusieurs mois de contestation. L’objectif principal de cette obligation est d’assurer une plus grande sécurité routière. Cela, en détectant les anomalies potentielles qui pourraient compromettre la sécurité des usagers de la route !

Un aspect souvent négligé, mais crucial du contrôle technique est l’état des pneumatiques. En effet, une grande partie des échecs lors de cette inspection vient des pneus non conformes.

À voir Nouveau contrôle technique obligatoire dès le 15 avril, les concernés

Pourtant, ce problème est aisément évitable. En effet, il est bel et bien facile de ne pas se faire avoir par des contre-visites inutiles. Un entretien régulier et une vérification minutieuse avant l’examen peuvent notamment prévenir la majorité des rejets pour ce motif.

Combien coûte une contre-visite pour un pneu non conforme ?

Lors du contrôle technique moto, un élément est souvent négligé par les motards : les pneus. Pourtant, ces derniers sont d’une importance capitale et peuvent s’avérer être la cause d’une contre-visite. Celle-ci, avec son lot de frais supplémentaires ! Mais pourquoi les pneus sont-ils si importants ?

Eh bien, les pneus sont le seul point de contact entre la moto et la route. Ils assurent donc l’adhérence, le freinage et la maniabilité du véhicule. Des pneus en mauvais état peuvent avoir un impact significatif sur les performances de la moto. Alors, comment vérifier l’état de ses pneus ?

Il est très simple de vérifier l’état de ses pneus. Il suffit de regarder les témoins d’usure, présents sur la bande de roulement. Ces indicateurs en caoutchouc permettent de savoir quand le pneu est arrivé à la limite d’usure légale. Si le témoin d’usure est affleurant la surface du pneu, il est temps de le remplacer.

En cas d’une contre-visite pour un pneu non conforme, les motards devront payer combien ? Le coût d’une contre-visite au contrôle technique moto peut s’élever à près de 20 euros. À cette somme s’ajoute d’ailleurs le prix du nouveau pneu et de la main-d »œuvre pour son montage. Autant dire que négliger l’état de ses pneus peut s’avérer être une fausse économie.

À voir Ce que tout le monde fait en été alors que l’amende est colossale, faites très attention

Sécurité au-delà du contrôle technique

Négliger l’état des pneus de sa moto peut avoir des répercussions graves, bien plus qu’une simple contre-visite au contrôle technique. Outre les frais supplémentaires, cette négligence peut entraîner un accident aux conséquences potentiellement mortelles.

Adopter une conduite responsable est donc un réflexe vital pour les propriétaires de moto. Par ailleurs, ils ne doivent pas attendre que les témoins d’usure soient affleurants pour changer les pneus. Aussi, il faut toujours choisir des produits de qualités, qui seront ensuite montés par un professionnel !

Vous aimez ? Partagez !