Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Livret A : cette bonne nouvelle sur le taux va ravir tous les épargnants

Livret A : cette bonne nouvelle sur le taux va ravir tous les épargnants

Alors qu’ils craignaient une perte de la valeur de leur épargne, les détenteurs du Livret A font enfin face à une perspective intéressante.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’évolution des taux d’intérêt et de l’inflation constitue une préoccupation majeure pour les épargnants. En effet, elle influence directement la rentabilité de leurs placements. Récemment, une bonne nouvelle a émergé concernant le Livret A, l’un des produits d’épargne les plus populaires en France.

Cette nouvelle offre un soulagement pour de nombreux épargnants. Une nouvelle qui va avoir un impact positif sur le rendement réel de leurs économies.

Un revirement en 2024

La méthode de fixation du taux du Livret A est complexe et repose sur divers facteurs. Notamment les taux interbancaires de la zone euro et l’indice des prix à la consommation (IPC), excluant le tabac. Et tout cela sur une période de six mois.

Cette détermination est de l’initiative de la Banque de France, mais c’est le gouvernement qui conserve le pouvoir de décision. En 2023, le gouvernement a alors pris une décision exceptionnelle en dérogeant à la formule de calcul habituelle. En effet, au lieu de conduire le Livret A à un taux dépassant les 4 %, il l’a maintenu à 3 %.

À voir Le Livret A bientôt détrôné par ce plan d’épargne beaucoup plus intéressant

Face à cette situation, de nombreux épargnants ont commencé à explorer d’autres placements plus rémunérateurs. La plupart d’entre eux cherchaient à optimiser leur capital dans un contexte économique incertain.

Cependant, au premier trimestre de 2024, une inversion de tendance a surgi. Certes, le gouvernement n’a pas modifié le taux du Livret A. Mais c’est l’évolution de l’inflation qui a joué en faveur des détenteurs de ce produit d’épargne.

Évolution favorable du taux d’inflation

La tendance à la décélération de l’inflation se trouve confirmée par les données récentes. En avril, l’inflation a atteint 2,2 % sur un an, marquant un léger recul par rapport aux mois précédents.

Cette baisse se poursuit depuis février, où l’inflation était à son pic à 2,9 %. Les projections gouvernementales indiquent notamment une hausse des prix d’environ 2 % d’ici la fin de l’année. Cette évolution offre un contexte favorable pour les épargnants, car une inflation maîtrisée est souvent synonyme de stabilité économique.

En même temps, le taux d’intérêt du Livret A reste inchangé à 3 %. Cette constance est une excellente nouvelle pour les détenteurs de ce produit d’épargne populaire. En effet, cela signifie que le rendement réel du Livret A, après ajustement de l’inflation, est désormais positif.

À voir Livret A et LEP : à quoi les épargnants doivent-ils s’attendre concernant le taux ?

En prenant en compte l’inflation hors tabac, utilisée dans le calcul du taux du Livret A, ce rendement réel est même de 0,9 point, précise MoneyVox.

Amélioration significative pour le livret A

Malgré les fluctuations passées, cette nouvelle offre une amélioration notable pour l’épargne de précaution des ménages. Ces dernières années, les épargnants ont subi une perte de pouvoir d’achat en raison de l’écart entre l’inflation et le rendement du Livret A.

En 2023, par exemple, l’inflation moyenne était de 4,9 %. Pourtant, le taux moyen du Livret A était de 2,9 %. Une réalité qui a par conséquent entraîné une perte nette de pouvoir d’achat pour les épargnants.

Cependant, avec le rendement actuel du Livret A, cette tendance devrait s’inverser. Un regain de confiance prend donc place auprès des détenteurs de ce produit d’épargne.

Cette évolution positive devrait perdurer au moins jusqu’en janvier 2025. Un constat qui est plutôt fiable puisque le gouvernement a décidé de geler le taux du Livret A.

Normalement révisé deux fois par an, ce gel offre une stabilité rassurante pour les épargnants. Il renforce ainsi l’attrait du Livret A comme un outil efficace pour la constitution d’une épargne de précaution.

Source : MoneyVox

Vous aimez ? Partagez !