Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Ces bouteilles d’eau préférées des Français sont rappelées en urgence, faites attention

Ces bouteilles d’eau préférées des Français sont rappelées en urgence, faites attention

Toutes les bouteilles d’eau ne se valent pas. Certaines ne doivent pas être consommées, notamment quelques unes de cette marque.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Là où les gens privilégient souvent la facilité, les bouteilles d’eau se présentent comme le symbole de l’accessibilité. Mais au-delà de l’attrait des étiquettes et de la promesse d’une eau pure, une réalité plus sombre se profile.

Les inquiétudes augmentent autour de la sécurité des bouteilles d’eau et de la qualité de leur contenu. Il est sage d’éviter ce lot en particulier !

Eau en bouteille : entre commodité et controverse

De récentes études ont révélé une présence inquiétante de microplastiques dans plusieurs marques d’eau en bouteille. Les chercheurs ont également détecté du bisphénol A (BPA). De quoi s’agit-il exactement ? Un produit chimique couramment utilisé dans la fabrication des bouteilles d’eau. Il a notamment des effets perturbateurs sur le système endocrinien.

Mais la controverse ne s’arrête pas là. Des leaders de l’industrie tels que Nestlé se trouvent aujourd’hui confrontés à de sérieuses accusations. Utilisation de méthodes de filtration inadéquates, niveaux de polluants perfluorés (PFAS) dépassant les normes admises, et même des cas de contamination fécale, etc.

À voir Ces bouteilles d’eau ont une présence très inquiétante de particules de plastique, faites attention

Ces découvertes ont ébranlé la confiance du public français, incitant à une analyse plus minutieuse des méthodes employées par l’industrie de l’eau en bouteille. Nestlé continue de faire les gros titres. Cristaline, quant à elle, est déjà sous le feu des projecteurs avec un rappel de ses bouteilles d’eau.

Ne consommez plus ces bouteilles d’eau !

Le journal Le Parisien rapporte que c’est l’Agence régionale de la Santé de Mayotte qui a donné l’alerte le mardi 14 mai 2024. En effet, l’agence a lancé un avertissement contre un lot précis de bouteilles d’eau de la marque Cristaline.

Après des tests approfondis, l’ARS a déclaré ce lot « défectueux ». Il est maintenant interdit de consommer cette eau. Que ce soit directement ou dans la préparation de nourriture ou de boissons pour les jeunes enfants.

La source de cette eau, qui sert aussi à la production de sodas populaires en France, se trouve incriminée, suite à la découverte de polluants naturels. En réponse, l’entreprise a rapidement instauré un système de filtration avancé pour retirer les substances perfluorées problématiques.

Le lot de bouteilles d’eau concerné

Le lot incriminé de bouteilles d’eau porte le nom ELENA et se reconnaît à la séquence numérique M1 03/11/25 située sous le bouchon. Cette alerte fait suite à des tests révélant des anomalies.

À voir Ces bouteilles d’eau sont les pires pour votre santé, évitez-les à tout prix

Les résidents de Mayotte, en particulier, doivent instamment respecter les consignes. Pour le moment, les consommateurs n’ont pas encore eu plus d’informations ou d’instructions supplémentaires de la part des autorités sanitaires. Néanmoins, il ne faut plus utiliser les bouteilles appartenant à ce lot.

D’autres bouteilles d’eau rappelées

L’Agence régionale de la Santé assure les consommateurs de Mayotte que l’incident lié au lot ELENA de Cristaline présente un cas isolé. En effet, les enquêtes n’ont détecté aucune anomalie dans les autres eaux en bouteille disponibles à Mayotte.

Néanmoins, ce n’est pas le premier rappel pour cette marque. En janvier 2024, l’ARS de Mayotte avait également signalé un lot de Cristaline : les bouteilles d’eau NOÉMIE. Identifié par la numérotation CH 23/10/25, ce lot serait impropre à la consommation en raison d’une odeur suspecte.

Cet incident avait aussi mené à une alerte de non-consommation pour les résidents locaux.

Vous aimez ? Partagez !