Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Ce geste banal que de nombreux conducteurs font peut être dramatique, ne le faites plus

Ce geste banal que de nombreux conducteurs font peut être dramatique, ne le faites plus

Les conducteurs sont près de 70 % à avoir une mauvaise habitude qui augmente drastiquement les risques d'accidents.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les conducteurs doivent rester maîtres de leur véhicule, ce que nous dit le Code de la route. En toute circonstance, rien ne doit les empêcher de regarder la route et de se concentrer. Malheureusement, ils sortent du cadre de la loi à cause d’une fâcheuse habitude.

Si le Code de la route existe, c’est pour faire en sorte que les routes soient les plus sûres possibles, pour tout le monde. Pour cela, les automobilistes doivent respecter les règles. Mais certains n’y parviennent pas toujours. Une habitude, notamment, les empêche de se concentrer durant le trajet. Le problème, c’est qu’elle est très dangereuse pour la santé.

Une habitude que les conducteurs ne doivent plus avoir

Le Code de la route évolue selon les changements d’habitudes et de comportements des conducteurs. Il n’est évidemment pas le même en 2024 qu’en 1984. Et pour cause, il y a quelques années encore, les téléphones portables n’existaient pas. Aujourd’hui, l’écrasante majorité des conducteurs en ont.

Et c’est évidemment un problème. En effet, la distraction au volant est une préoccupation majeure en matière de sécurité routière. Cette dernière est responsable d’un nombre très important d’accidents.

À voir Automobilistes : ces voitures ne pourront plus rouler dès juillet, faites très attention

Souvent, ce sont les téléphones portables qui viennent distraire les conducteurs. En effet, ils n’arrivent pas à se défaire de ces appareils, même lorsqu’ils conduisent. Il leur est difficile de ne pas lire un message qu’ils viennent de recevoir, par exemple. Mais si la loi autorise certaines pratiques, elle en interdit formellement d’autres.

Code de la route : les autorisations et les interdictions 

En ce qui concerne l’usage du téléphone au volant, le Code de la route interdit à peu près tout. La seule chose que peuvent faire les conducteurs, c’est téléphoner avec le haut-parleur du téléphone ou de la voiture. Ils n’ont pas le droit d’utiliser une oreillette ou de parler avec leur téléphone dans une main.

Bien évidemment, ils n’ont pas le droit de prendre leur téléphone pour lire un SMS ou répondre à un message. Si ces règles existent, ce n’est pas pour rien. Une récente étude nous fait savoir que l’utilisation du téléphone portable multiplie par trois les risques d’accidents. Quand un conducteur lit un SMS, ce risque grimpe à 23. 

Certains conducteurs se disent que ce n’est rien de lire un SMS. En moyenne, cela ne dure que cinq secondes. Mais au volant, ce laps de temps suffit largement à provoquer un terrible accident.

En effet, outre la distraction visuelle, cela entraîne une perte de concentration, puisque le conducteur se concentre sur le contenu du message plutôt que sur son environnement. De plus, manipuler un smartphone nécessite de lâcher au moins une main du volant.

À voir Retraite : cette technique pour obtenir 4 trimestres en travaillant seulement 2 mois

Des punitions pour les conducteurs

Puisque les risques sont si importants, les sanctions sont évidemment lourdes. Le but des sanctions est de dissuader les conducteurs d’utiliser leur téléphone. Malheureusement, ce n’est pas très efficace. En effet, ils sont 69 % à utiliser leur téléphone au volant, d’après les chiffres de la Sécurité routière.

Mais que risquent-ils, alors ? En cas de contrôle, ils doivent payer une amende de 135 euros et se retrouvent avec trois points en moins sur leur permis de conduire. En outre, sachez que ce règlement s’applique même à l’arrêt. Au feu rouge ou quand vous faites la queue, vous ne pouvez pas utiliser votre téléphone.

Vous aimez ? Partagez !