Vous êtes ici :   Accueil   >   Météo en France   >   Météo : perturbations attendues cette semaine ? Les prévisions auxquelles vous attendre

Météo : perturbations attendues cette semaine ? Les prévisions auxquelles vous attendre

Les académies de la zone C sont déjà en vacances d’hiver. Alors qu’on s’attendait à de la neige, des perturbations météo s’annoncent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les vacances d’hiver sont souvent synonymes de neige, de ski et de raclette. Mais cette année, la météo semble avoir décidé de jouer les trouble-fête. Entre douceur inhabituelle, pluies abondantes et sécheresse persistante, le temps ne fait pas le bonheur de tous les vacanciers.

Quelles sont les prévisions pour cette semaine du 12 au 18 février ? Quelles sont les conséquences de ces conditions climatiques sur les activités hivernales ? Voici ce qui est à prévoir selon les données de La Chaîne Météo.

Un temps doux pour des vacances d’hiver

Contrairement aux vacances de Noël, les vacances d’hiver en France se partagent en 3 zones, qui ont chacune leur temps de repos.

La zone A englobe les académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers. Dans la zone B, on retrouve Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes et Strasbourg. Enfin, Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles sont dans la C.

À voir Météo : de graves perturbations à prévoir jusqu’à la fin juin ? Les tendances dévoilées

Pour la zone A, les vacances scolaires d’hiver 2024 n’auront lieu qu’au 24 février. La Zone B, elle, sera en vacances le 17 février prochain. La zone C est déjà en vacances depuis le 10 février. Cette zone va commencer leurs jours de repos sous une douceur météorologique. Une situation qui remplit de joie certains vacanciers et qui en déçoit d’autres.

La météo reste contrastée

La semaine s’annonce mitigée sur l’Hexagone, avec un temps souvent nuageux et pluvieux au nord, mais plus ensoleillé et doux au sud. Ce lundi, les brouillards et les nuages bas se montrent fréquents sur une large moitié nord du pays.

À l’opposé de cette tendance météo, le soleil fait de belles apparitions sur la Bretagne et la Normandie. Mais plus tard, l’arrivée d’une nouvelle perturbation par l’Atlantique changera la donne. En effet, celle-ci apportera des pluies soutenues et un vent fort sur le sud-ouest, notamment sur le Pays basque où les rafales pourront atteindre 90 km/h.

Mardi et mercredi, le temps restera maussade sur le nord-ouest, avec des pluies éparses et un ciel gris. Les températures seront toutefois en hausse, grâce à un courant de sud-ouest. Sur le sud-ouest, le Massif central, les Alpes et le Jura, le temps sera plus agréable, avec de belles éclaircies. Le pourtour méditerranéen profitera aussi d’un temps sec et ensoleillé.

Jeudi et vendredi, l’anticyclone se retirera, laissant la place à un temps plus instable et pluvieux sur la plupart des régions. Seules les zones proches des Pyrénées, de la Méditerranée et des Alpes conserveront un temps plus calme, mais parfois nuageux.

À voir Alerte météo : une grosse perturbation touche la France, les régions menacées

Le Roussillon échappera aux précipitations, mais la sécheresse y sera de plus en plus préoccupante. Jeudi, des averses remonteront de la Provence et du Languedoc vers les Cévennes, sous l’effet des entrées maritimes.

Une météo en regain de douceur

La semaine sera sous une météo contrastée, avec une baisse des températures en début de semaine, suivie d’une remontée sensible mercredi et jeudi. Le mercure restera au-dessus des moyennes de saison sur l’ensemble du pays. En altitude, l’isotherme 0 °C ne tiendra pas à son niveau et s’élèvera entre 2 500 et 3 500 mètres, entraînant une fonte accélérée de la neige fraîche.

Mercredi et jeudi, c’est de l’air subtropical qui concernera le pays avec des températures à nouveau printanières. La Chaîne Météo enregistre entre 15 et 18 °C du nord au sud, avec des maximales autour de 20 à 24 °C au sud de la Garonne jusqu’en Roussillon.

Pour la fin des vacances, la tendance est incertaine, mais la douceur pourrait persister, sans signe de retour de l’hiver. Une nouvelle pas très rassurante pour ceux qui ont prévu des sports de glisse pour les vacances.

Vous aimez ? Partagez !