Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Loyers, caution… : ces aides que ces travailleurs peuvent toucher, les concernés

Loyers, caution… : ces aides que ces travailleurs peuvent toucher, les concernés

Travailleurs saisonniers, respirez ! Il existe des aides financières permettant d'alléger vos charges de logement !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour de nombreux travailleurs saisonniers, l’obtention d’un logement adéquat constitue un défi de taille. Toutefois, face aux nombreux obstacles sur leur chemin, une lueur d’espoir apparaît sous la forme d’aides financières. Ces dernières visent alors à alléger le fardeau du logement et à donner à ces personnes les moyens d’agir !

Les aides au logement pour les travailleurs saisonniers

Une tension croissante marque le contexte économique actuel. En effet, les travailleurs saisonniers se heurtent à un défi majeur. Celui de trouver un logement adéquat pendant les périodes d’emploi intensives !

Chaque année, ces emplois temporaires attirent environ 2,5 millions de personnes. Cependant, la difficulté de se loger devient une préoccupation grandissante pour ces gens. Pour pallier ce problème, les autorités proposent alors des aides spécifiques.

Il y a par exemple l’Allocation personnalisée au logement (APL), que presque tout le monde connaît. Toutefois, sachez que d’autres formes d’aides existent pour soutenir l’accès au logement des saisonniers. Parmi celles-ci, le dispositif Mobili-Jeune se distingue comme une solution adéquate.

À voir Top 10 des aides exceptionnelles et bons plans pour payer moins cher vos vacances cet été

Mobili-Jeune est une aide qui provient d’Action Logement. Elle s’adresse aux travailleurs du secteur privé non agricole. Son montant peut varier entre 10 et 100 euros mensuels. Cela, avec un plafond annuel fixé à 1 100 euros, répartis sur onze mois !

Soutien financier pour le logement

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) joue un rôle essentiel dans l’assistance au logement. Opérant à l’échelle départementale, il s’agit alors d’une bouée de sauvetage sous forme de subventions ou de prêts remboursables.

Cette aide s’adapte aux besoins de tout un chacun en fonction de ses revenus. Les départements, dans leur autonomie, mettent en place des critères variés pour l’attribution de ces aides.

Théoriquement, le FSL s’adresse à une large palette de bénéficiaires. Cela inclut les locataires, sous-locataires, propriétaires occupant leur propre logement, ou les individus logés à titre gracieux. Ce fonds peut couvrir divers frais d’installation, tels que le dépôt de garantie, le premier mois de loyer et les frais d’agence.

Pour déterminer l’éligibilité et le montant de l’aide, les revenus totaux du foyer du demandeur sont pris en compte. Il est important de noter que l’obtention de cette allocation n’est pas systématique. Les allocataires de la CAF doivent s’adresser directement à leur caisse. Quant aux non-allocataires, ils devraient consulter leur mairie pour entamer le processus de demande.

À voir 8 aides de l’État que vous pouvez demander sans condition de revenus dès maintenant

Aides pour les saisonniers agricoles

Depuis 2020, Action Logement a mis en place une aide qui s’adresse aux travailleurs saisonniers du secteur agricole. Cette prestation s’adresse à tous les saisonniers, quelle que soit la taille de l’exploitation. Et ce, qu’ils participent à la récolte de fruits et légumes ou aux vendanges ! Son montant s’élève à 150 euros et le concerné peut le demander jusqu’à trois fois sur une période de quatre mois.

Par ailleurs, une attention particulière est accordée aux ménages où deux membres travaillent comme saisonniers. Dans ce cas, l’exception permet une aide adaptée à leur situation. Pour en bénéficier, les saisonniers doivent alors soumettre un dossier complet. Ceci, « au plus tard six mois après le début de leur activité saisonnière », comme l’indique le site BFMTV. Action Logement procède au versement de l’aide si votre demande est approuvée !

Vous aimez ? Partagez !