Vous êtes ici :   Accueil   >   Auto / Moto   >   Cette lourde amende que les automobilistes risquent à cause de leur plaque d’immatriculation, faites attention

Cette lourde amende que les automobilistes risquent à cause de leur plaque d’immatriculation, faites attention

Les automobilistes doivent prendre conscience que le Code de la route ne contrôle pas uniquement leur conduite.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Pour éviter les grosses amendes, les automobilistes n’ont pas le choix. Une seule option s’offre à eux, celle de respecter le Code de la route. Ce dernier présente des règles qu’il est impératif de ne pas enfreindre. Sinon, les autorités s’en prennent au compte en banque.

Mais attention, le Code de la route ne met pas uniquement en avant des règles concernant le comportement au volant. Certes, ces règles-là sont cruciales. Mais le règlement est bien plus large que cela. Alors, certains autres comportements sont punis par la loi. Aujourd’hui, mettons l’accent sur une partie de votre véhicule qui doit scrupuleusement suivre les textes. Cette partie, c’est la plaque d’immatriculation.

Amis automobilistes, votre plaque est très importante

Un simple détail concernant votre véhicule peut entraîner une amende importante. Au-delà des infractions courantes comme le stationnement irrégulier ou l’excès de vitesse, l’état de la plaque d’immatriculation de votre véhicule est primordial. Les automobilistes doivent s’assurer que leur plaque est conforme aux normes en vigueur pour éviter des pénalités.

Tous les véhicules circulant sur la voie publique, à l’exception des vélos et des trottinettes, doivent être munis d’une plaque d’immatriculation. Pour les motos et les quads, une plaque arrière suffit, tandis que les voitures et les camions doivent en posséder une à l’avant et à l’arrière. 

À voir Automobilistes : cette grosse amende si vous stationnez de cette façon sur une place autorisée

Ces plaques doivent répondre à des critères spécifiques : caractères en bâton, dimensions réglementées, présence de l’euro bande à gauche, numéro de département à droite, et respect de la couleur de la police. Les automobilistes ne font pas ce qu’ils veulent avec leur plaque. Ils doivent impérativement respecter chacun de ces critères.

Un respect des règles primordial 

Pour éviter les amendes, il est impératif que la plaque soit lisible, propre, et non altérée. Ainsi, vous n’avez pas le droit d’ajouter des autocollants, du scotch, du film adhésif, ou toute autre substance sur la plaque. 

De plus, il ne faut pas fixer la plaque à une inclinaison supérieure à 30 degrés. La manière dont la plaque est fixée est également cruciale ; elle doit être solidement attachée, par exemple avec des rivets.

Ces détails n’en sont pas, ils permettent à la plaque d’être toujours parfaitement visible. Les automobilistes doivent se souvenir qu’elle est semblable à une carte d’identité pour le véhicule. Ainsi, rien ne doit entraver sa lisibilité. 

Des conséquences pour les automobilistes en infraction

En cas de non-conformité de la plaque d’immatriculation, les automobilistes risquent une amende de 135 euros. Cette dernière peut même atteindre 750 euros en cas de contestation en justice. 

À voir Automobilistes : les infractions routières les plus graves qui peuvent vous coûter une fortune

Dans des cas extrêmes, les automobilistes peuvent même se retrouver derrière les barreaux. En revanche, cela concerne des infractions plus graves, comme l’utilisation de fausses plaques ou l’usurpation d’une plaque existante. Ces délits peuvent entraîner jusqu’à 7 ans de prison et des amendes allant jusqu’à 30 000 euros, en plus de la confiscation du véhicule et de l’annulation du permis de conduire.

Même si vous n’avez pas le projet d’enfreindre la loi, vous pouvez recevoir une amende si votre plaque est sale, par exemple. C’est pourquoi il est essentiel de la nettoyer si des feuilles collées sont dessus, ou de la boue.

Vous aimez ? Partagez !