Vous êtes ici :   Accueil   >   Actus   >   Des milliers de retraités ne pourront pas percevoir leur pension, voici les raisons

Des milliers de retraités ne pourront pas percevoir leur pension, voici les raisons

Mauvaise nouvelle pour les retraités. Des milliers d'entre eux ne recevront pas leur pension. Les autorités s'expliquent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

À la fin de leur carrière, les personnes âgées mènent une vie de retraités. Au lieu de leur salaire, ils reçoivent donc une pension de la caisse. Pourtant, cette nouvelle forme de rémunération reste insuffisante. D’autant plus qu’avec cette mauvaise nouvelle, des milliers de seniors vont être déçus. En effet, ils ne recevront pas leur revenu mensuel.

Mauvaise nouvelle pour les retraités

Les pensions de retraite sont les moyens de subsistance des seniors qui ne travaillent pas. Le droit à ces versements débute dès que la personne atteint l’âge légal pour partir au taux plein. Mais aussi dès qu’elle a accompli les trimestres de cotisation nécessaires. Cependant, tout le monde n’a pas cette chance.

En effet, certaines personnes n’ont pas toujours la chance de pouvoir poursuivre leur carrière jusqu’au bout. Des milliers de retraités perdent leur travail avant d’atteindre le taux plein. Ils entrent alors dans la catégorie des demandeurs d’emploi. Ils peuvent notamment prétendre à des allocations chômage.

À l’heure actuelle, plusieurs milliers de retraités sont inscrits auprès de France Travail pour bénéficier de cette prestation. S’ils remplissent les conditions requises, ils peuvent la percevoir jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge légal de la retraite. Dès lors, au lieu de percevoir une allocation chômage, ils reçoivent une pension.

À voir Des millions de retraités vont toucher une très grosse somme en plus sur leur pension en septembre

C’est de là que vient le problème. Un croisement d’informations a eu lieu entre la caisse d’assurance vieillesse en charge des pensions et France Travail, chargée de la prestation. Résultat : des milliers de retraités risquent de perdre leur pension. Une mauvaise nouvelle qui suscite de nombreux débats en ce moment.

Le motif du non-paiement

Le paiement des pensions sera bientôt suspendu. Les retraités concernés sont ceux qui ont été au chômage avant d’atteindre l’âge légal pour bénéficier d’un taux plein. Cette mesure résulte d’une erreur de documentation de la part de France Travail, concernant le calcul de l’âge de départ.

En effet, pour effectuer cette procédure, l’organisme devait se référer au relevé de carrière actualisé des retraités. Mais au lieu de cela, ils ont utilisé d’anciens documents pour effectuer leurs calculs. Ceux-ci ne contenaient pas les informations qui auraient permis aux seniors de bénéficier de trimestres gratuits.

En conséquence, certains retraités ont perçu des allocations chômage plus longtemps. Face à cette situation, France Travail demande un remboursement du trop-perçu d’allocations chômage via les pensions. Cela privera ces personnes de leur revenu. Ce qui n’est pas une situation souhaitable, compte tenu de la situation actuelle du pays.

Au moins 150 000 dossiers feront l’objet d’une réévaluation par France Travail, l’ancien Pôle-emploi. Tous ces retraités devront alors renoncer à leur pension. Néanmoins, les autorités leur donnent la possibilité de demander un étalement de leur dette. Ils peuvent aussi demander une remise à l’organisme paritaire régional, qui examinera la situation au cas par cas.

À voir Retraites, Smic, APL : les prochaines augmentations qui auront lieu les prochains mois

France travail promet plus de vigilance pour éviter un tel calvaire aux retraités

La France travail promet que les retraités qui n’ont pas cumulé deux montants bénéficieront d’un traitement spécial. S’ils ont perçu des allocations de chômage à la place de leur pension, une rétroactivité est possible. Dans ce cas, ils peuvent espérer une régularisation des sommes qu’ils n’ont pas perçues.

Néanmoins, l’organisation promet qu’une telle situation ne se reproduira plus. Elle va s’en tenir à l’utilisation des bons documents à l’avenir. Une nouvelle convention entre France Travail et l’Assurance Retraite aura également lieu. Elle facilitera la gestion des dossiers des demandeurs d’emploi retraités.

Vous aimez ? Partagez !