Vous êtes ici :   Accueil   >   Actus   >   Aides : cet outil gratuit et global permet de connaître le montant de vos droits sociaux

Aides : cet outil gratuit et global permet de connaître le montant de vos droits sociaux

Vous voulez connaître vos droits en matière d’aides sociales ? Découvrez la plateforme qui vous donne toutes les informations nécessaires !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

De nombreuses personnes ne réclament pas certaines aides sociales, alors qu’elles sont éligibles. Une des raisons principales à cela se trouve dans le manque d’informations. Pour y remédier, l’État lance alors un site qui se spécialise dans les coups de pouce gouvernementaux. Vous pouvez le visiter si vous ne savez pas quels sont vos droits !

La plateforme révolutionnaire pour connaître toutes les aides sociales

Les citoyens Français bénéficient d’un système d’aides sociales qui couvrent tous les aspects de leur vie. En effet, l’État vient en aide à ceux qui sont malades en réduisant leurs dépenses. Il en va de même pour le loyer, l’alimentation, ou le déplacement des travailleurs…

Par ailleurs, les familles figurent parmi les personnes qui ont droit à de très nombreuses aides sociales. Néanmoins, certaines d’entre elles omettent de les réclamer ou ne s’en soucient pas du tout. Ainsi, elles ratent des milliers d’euros par an ! Afin d’éviter ce genre de situation, l’État propose une solution plutôt efficace.

En 2017, la plateforme « Mes droits sociaux » voit le jour en France. Ce site internet recense toutes les informations nécessaires concernant les aides sociales existantes. Bien sûr, son objectif consiste à instruire tous les ménages quant aux prestations qu’ils peuvent obtenir.

À voir Bonne nouvelle, ces aides versées automatiquement cette année, les Français concernés

La plateforme « Mes droits sociaux » ne fait pas de distinction entre les aides de la CAF ou celles des collectivités. En effet, certaines personnes bénéficient des prestations de ces deux administrations. Alors, ce site gouvernemental leur fournit un simulateur qui révèle le montant qu’elles peuvent obtenir.

Comment utiliser « Mes droits sociaux » ?

Parmi les aides sociales venant de l’État, le RSA figure parmi les plus populaires. Cette prestation octroie en moyenne 635,71 euros aux éligibles. Pourtant, il existe toujours des personnes qui n’en font pas la demande. Il en va de même pour la prime d’activité !

Les autorités appellent ce phénomène le non-recours. Et il coûte des pertes qui s’élèvent à des milliards d’euros dans la caisse de l’État. C’est donc pour remédier à ce genre de situation que l’exécutif met en place la plateforme « Mes droits sociaux ». Il suffit de bien comprendre son mode de fonctionnement.

Contrairement au site de la CAF, cette plateforme n’exige pas de créer un compte personnel. Elle se focalise uniquement sur les aides sociales qu’une personne peut obtenir. Celle-ci doit donc entrer certaines de ses informations personnelles. Cela inclut sa situation familiale, sa rémunération, son âge et sa résidence…

Avant d’entrer sur le site, il vaut mieux se munir de l’avis d’imposition. Cela permet d’éviter les erreurs dans les chiffres. Le concerné doit aussi tenir compte du fait que certaines aides sociales considèrent les rémunérations N-1 ou N-2 dans le calcul du montant. En deux ou trois clics, l’intéressé peut alors obtenir la totalité des prestations qu’il peut obtenir selon son profil.

À voir Loyers, caution… : ces aides que ces travailleurs peuvent toucher, les concernés

Une autre stratégie pour contrer le non-recours aux aides sociales

Afin de lutter contre les non-recours, le gouvernement utilise la politique de la « solidarité à la source ». De sorte que la majorité des ménages n’ont plus à faire une quelconque demande d’aide sociale. En effet, les autorités évaluent chaque profil et lui attribue le montant sur son compte bancaire.

Aides : cet outil gratuit et global permet de connaître le montant de vos droits sociaux

L’autre stratégie du gouvernement pour contrer les non-recours consiste à collaborer avec les entreprises. Ces dernières envoient les détails de la rémunération de ses salariés aux autorités à travers le « montant net social ». Cela permet une répartition plus juste des aides sociales.

Vous aimez ? Partagez !