Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Yves Rocher : la célèbre enseigne emblématique de cosmétiques a fermé ses magasins définitivement en Suisse en 2023

Yves Rocher : la célèbre enseigne emblématique de cosmétiques a fermé ses magasins définitivement en Suisse en 2023

Les consommateurs français de la marque Yves Rocher s'inquiètent du fait de la fermeture des magasins en Suisse. Ont-ils raison ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Actuellement, de nombreuses marques de renom font face à des défis majeurs. C’est notamment le cas dans le secteur du prêt-à-porter où les plans de sauvegarde et les mises en liquidation se multiplient. De même, dans le secteur de la beauté, la concurrence s’intensifie sur le marché des cosmétiques. Sans parler de la crise, qui met à mal les finances de certains magasins de grands groupes.

Cette période de crise peut faire peur aux consommateurs. En effet, ils craignent de voir la disparition des enseignes qu’ils préfèrent. En France, la marque Yves Rocher s’impose comme un leader. Pourtant, la fermeture des magasins en Suisse, l’année dernière, peut envoyer un mauvais message. Quelle est donc, aujourd’hui, la situation de l’entreprise de cosmétique ?

Yves Rocher : des fermetures de magasins en Suisse

Yves Rocher est une marque française qui nous vient de Bretagne. Depuis les années 50, elle propose des produits bio et naturels pour le plus grand plaisir des consommateurs. Mais, comme toutes les autres enseignes, Yves Rocher souffre logiquement des conséquences du Covid-19. En 2020, la chute des ventes s’estime à près de 25%.

Mais Yves Rocher se sort de cette crise. C’est la marque numéro un de la Cosmétique, elle qui compte 660 boutiques partout en France. En 2022, elle peut se vanter d’avoir convaincu 900 000 nouveaux clients. De quoi atteindre le beau chiffre de huit millions de fidèles consommateurs en France, et 20 millions dans le monde.

À voir Après Habitat, cette célèbre enseigne française risque à son tour de fermer des magasins

Et pourtant, on apprenait l’année dernière la fermeture des magasins en Suisse. De quoi légitimement inquiéter certains clients en France. La marque Yves Rocher est-elle en danger ? Comment expliquer la fermeture de ces magasins ? 

Rassurez-vous, aucune fermeture ne concerne la France. Ces fermetures en Suisse (uniquement des succursales) sont le résultat d’un plan de transformation de la marque. En France, l’avenir d’Yves Rocher n’est donc pas incertain, loin de là.

En France, aucune fermeture de magasins n’est prévue

La marque souhaite évoluer avec son temps. Elle est consciente des évolutions du secteur et du changement des habitudes de consommation. Mais, dans un premier temps, elle ne souhaite aucunement délaisser ses magasins. Au contraire, ce sont des lieux importants qu’elle veut protéger pour continuer de rencontrer les consommateurs.

Les conseillères de vente suivent une formation complète afin de guider au mieux chaque client et de comprendre leurs habitudes et leurs envies. Ces magasins sont indispensables pour permettre le bon développement d’Yves Rocher. 

Mais les évolutions indispensables aboutissent à des changements dans les postes. Alors, le groupe Rocher met en place un accord en collaboration avec les organisations syndicales majoritaire. Cet accord de Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels (GEPP) s’intéresse à un accompagnement, pour les volontaires, qui s’exprime notamment par des bilans professionnels ou encore de la mobilité interne et externe. L’objectif clair et assumé est de ne licencier aucun salarié.

À voir Cette célèbre marque de beauté dans un état critique, l’avenir des magasins compromis en France

Le succès d’une telle mesure est déjà au rendez-vous. En effet, depuis mars, 56 collaborateurs se sont déjà engagés dans le processus. 

Une marque qui va bien 

Les consommateurs peuvent légitimement s’inquiéter des conséquences de la crise économique sur l’avenir de certaines marques. Ils sont témoins de la fermeture de plusieurs magasins, un peu partout en France. Les enseignes justifient ces fermetures par la hausse des loyers et des charges fixes, en plus de la baisse d’affluence dans les magasins. 

Mais que les amateurs d’Yves Rocher se rassurent. La marque, numéro un dans la Cosmétique, a non seulement traversé la crise économique, mais souhaite évoluer pour répondre aux besoins des consommateurs.

Elle réussit son coup puisqu’en 2023 (année de la fermeture des magasins en Suisse), Yves Rocher se positionne à la 8ᵉ place des enseignes préférées des Français (classement LSA).

Il faut donc noter que la fermeture des magasins en Suisse s’inscrit dans un contexte précis. Elle n’est en aucun cas le reflet de quelconques difficultés financières. Vous pouvez continuer à vous rendre dans le point de vente le plus proche de chez vous, sans craindre de le voir disparaître dans les mois à venir. 

Vous aimez ? Partagez !