Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Cette célèbre enseigne de vêtements ferme ses magasins en Belgique, la France bientôt visée ?

Cette célèbre enseigne de vêtements ferme ses magasins en Belgique, la France bientôt visée ?

Les consommateurs français s'inquiètent de la fermeture de plusieurs magasins d'une enseigne très populaire, mais qui souffre de la crise.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La tendance actuelle dans le secteur de la vente au détail de vêtements suscite des inquiétudes légitimes parmi les consommateurs. En effet, de nombreux magasins, même parmi les enseignes les plus populaires, connaissent une baisse de leur chiffre d’affaires. Cette tendance négative s’explique principalement en raison du déclin de la fréquentation des magasins physiques au profit des achats en ligne. Des achats plus pratiques et moins coûtants.

Parallèlement, les enseignes de type Discount exercent une concurrence indéniable. En ces temps de crise économique et de pouvoir d’achat réduit, les consommateurs se tournent davantage vers des produits à prix abordables, afin de préserver leur budget.

De grandes enseignes ferment des magasins

Cette conjoncture économique difficile pousse de nombreuses enseignes à prendre des mesures drastiques. Parmi ces mesures, on pense notamment à la fermeture de magasins. C’est une option indispensable, dans certains cas, pour réduire les coûts et sauver une entreprise.

Plusieurs enseignes tentent de moderniser leurs boutiques et de revoir leurs stratégies commerciales. Cependant, pour beaucoup, se séparer des établissements peu fréquentés s’avère être la solution la plus viable d’un point de vue financier. Et ce n’est évidemment pas une option qui séduit les consommateurs, déçus de ne plus pouvoir faire leurs achats dans les magasins qu’ils aiment.

À voir Après Habitat, cette célèbre enseigne française risque à son tour de fermer des magasins

Cette situation impacte non seulement les entreprises de petite taille, mais aussi les grandes enseignes qui rencontrent des difficultés. Esprit, par exemple, vient d’annoncer la fermeture de quinze magasins en Belgique. Une décision qui déçoit les salariés, bien qu’ils s’y attendaient du fait de la situation précaire de plusieurs magasins de la firme.

Une fermeture des magasins qui s’explique

Selon les informations de Christophe Bouvier, secrétaire permanent du SETCa, la direction justifie ces mesures par le contexte économique mondial. Il vise notamment la concurrence de boutiques en ligne comme Zalando et Shein.

Ces dernières, en proposant des prix cassés, font beaucoup de mal aux magasins physiques. Les consommateurs se tournent volontiers vers ces achats numériques pour faire des économies tout en trouvant leur bonheur. 

Mais ce n’est pas la seule raison qui explique la fermeture des magasins. Esprit doit également faire face à l’augmentation des coûts énergétiques et des loyers exorbitants dans les centres commerciaux. Or, avec un chiffre d’affaires en berne et des coûts fixes qui augmentent, la balance n’est plus favorable. 

Bientôt des fermetures en France ?

Les fermetures de magasins entraînent inévitablement des répercussions sur l’emploi. En Belgique, par exemple, 148 emplois sont perdus à la suite de la fermeture de 15 boutiques. Les employés devront entamer des démarches pour bénéficier d’allocations de chômage.

À voir Cette célèbre marque de beauté dans un état critique, l’avenir des magasins compromis en France

Quant à l’avenir des magasins Esprit en France, il reste incertain. Les consommateurs et les employés français suivent de près l’évolution de la situation, se demandant si d’autres fermetures sont à prévoir. Seul le temps nous le dira.

Pour le moment, les consommateurs français peuvent encore se rendre dans les 282 magasins de l’enseigne qui se trouvent en France. Mais ils doivent se préparer à l’idée d’éventuelles fermetures à venir, si toutefois les boutiques suivent le même chemin qu’en Belgique. 

Vous aimez ? Partagez !