Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôts : ce que vous ne devez pas oublier au risque de très mauvaises surprises, les concernés

Impôts : ce que vous ne devez pas oublier au risque de très mauvaises surprises, les concernés

En tant que parent, faire sa déclaration d'impôts peut être un véritable défi. N'oubliez pas ces points !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Ce mois d’avril est particulièrement important pour les contribuables. En effet, il est désormais temps de faire le point et de vous assurer que vos finances soient totalement claires. Si vous êtes parents, attention à ne pas oublier ces détails au moment de faire votre déclaration d’impôts !

Des avantages grâce à la déclaration d’impôts ?

Faire sa déclaration d’impôts n’est pas toujours une étape facile. Entre la difficulté de la démarche et les pièces justificatives, les parents peuvent facilement se tromper. Et pourtant, il faudra faire preuve de prudence pour profiter des avantages qu’offrent les autorités fiscales.

Sachez donc qu’il y a quelques points à compléter en vue de faire des économies grâce à votre déclaration d’impôts. Il s’agit notamment du crédit d’impôt. Un dispositif qui s’applique à la garde d’enfant par exemple et dont le plafond vient justement d’augmenter.

Désormais, le montant maximum pour le crédit d’impôts est de 3500 euros par enfant. Il faudra toutefois mentionner toutes les dépenses liées à ces gardes. Et cela dans les cases 7GA, 7GB, 7GC. Même en cas de garde alternée, il ne faut pas oublier de cocher ces cases.

À voir Impôts : cette date limite pour corriger votre déclaration de revenus avant qu’il ne soit trop tard

Le crédit d’impôts revient aux parents ayant des enfants de moins de 6 ans en début d’année. Elle est surtout avantageuse pour les familles nombreuses dont la garde des enfants se fait à domicile avec des professionnels agréés. Il est également possible de le solliciter dans le cas d’une garde dans un établissement d’accueil agréé.

Attention à ce détail très important !

Quelle que soit la situation, vous devez faire votre déclaration d’impôts avec beaucoup d’attention. En effet, le moindre oubli et les erreurs peuvent vous causer de nombreux désagréments. En tant que parent, il y a justement un élément à ne surtout pas oublier pour vos déclarations.

Ce détail que nous ne cessons de vous rabâcher n’est autre que le quotient familial ! Grâce à ce dernier vous pouvez vérifier que toutes les informations concernant les enfants soient correctes. Et c’est également là que vous pouvez vous assurer que la déclaration d’impôts contient bien les changements personnels de votre vie.

Vous êtes un couple marié et vous avez une imposition commune ? Vous aurez donc deux parts et une demi-part pour chaque enfant mentionné dans vos déclarations d’impôts. Si vous avez plusieurs enfants, il faudra compter une part en plus à partir du 3eme.

Dans le cas d’une garde alternée, les choses changent. Il faudra bien sûr déclarer les enfants du côté de chaque parent. Néanmoins les avantages liés au système d’imposition ne sera pas forcément le même.

À voir Impôts : 4,5 millions de Français peuvent réclamer 1200€, voici comment en profiter

Un autre avantage grâce à la réduction d’impôts

Outre le crédit d’impôts qui prend en charge la garde d’enfant, vous pouvez obtenir une réduction concernant les frais de scolarité. Cette réduction s’élève à 61 euros par enfant s’il est au collège.

Dans le cas d’un enfant au lycée ou en étude supérieur, la réduction d’impôts peut aller jusqu’à 153 et 183 euros respectivement. Bien sûr, cette réduction n’est effective que si l’enfant n’a aucune source de revenu.

Vous aimez ? Partagez !