Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôts : attention à ce mail qui vous dispense de déclaration, 1/3 des contribuables concernés

Impôts : attention à ce mail qui vous dispense de déclaration, 1/3 des contribuables concernés

Plus de 10 millions de foyers exemptés de déclaration d'impôts ! Découvrez qui peut profiter de la dispense !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La campagne de déclaration d’impôts 2024 approche à grands pas ! Mais cette année, bonne nouvelle pour plus de 10 millions de foyers : ils n’auront pas à se soucier de la paperasse administrative. L’administration fiscale leur enverra un email les dispensant de la procédure. Qui sont les heureux élus ? Découvrez-le dans cet article !

La déclaration automatique des impôts est de retour !

Plus de 10 millions de foyers fiscaux peuvent souffler. Cette année encore, ils n’auront pas à se creuser la tête pour remplir leur déclaration de revenus. En effet, l’administration fiscale s’en charge pour eux grâce à la déclaration automatique !

C’est simple : l’administration fiscale utilise les informations dont elle dispose déjà (salaires, pensions, etc.) pour pré-remplir votre déclaration. Vous n’avez donc plus qu’à la vérifier et la valider, sans aucune démarche supplémentaire. Un moyen simple et efficace de payer vos impôts en toute tranquillité.

Pour en profiter, il faut remplir deux conditions. Premièrement : avoir déclaré vos revenus en ligne l’année dernière. Et deuxièmement : ne pas avoir de changement de situation à déclarer (mariage, divorce, naissance, etc.)

À voir Impôts : cette date limite pour corriger votre déclaration de revenus avant qu’il ne soit trop tard

Que faire si vous avez des changements à déclarer ? Pas de panique ! Il vous suffit de vous connecter à votre espace personnel sur impots.gouv.fr et de modifier les informations pré-remplies. La déclaration automatique des impôts n’est alors plus possible, mais vous restez guidé étape par étape !

Certains revenus passent encore sous les radars !

La déclaration automatique des impôts est un véritable soulagement pour de nombreux contribuables. Mais attention, elle ne concerne pas tout le monde ! En effet, certains revenus échappent encore à la vigilance du fisc. L’administration fiscale ne peut pas tout savoir ! Si elle récolte automatiquement certaines informations, d’autres types de revenus lui restent invisibles.

C’est le cas notamment des revenus des travailleurs indépendants, des commerçants et des professions libérales. Ces contribuables doivent déclarer chaque année leurs bénéfices imposables, car les impôts sur ces revenus fluctuent davantage que ceux des salariés. Pourquoi une telle différence ?

La raison est simple : il est impossible pour l’administration fiscale de connaître à l’avance le montant des revenus des indépendants et des professions libérales. Conséquence : pas de déclaration automatique pour ces contribuables. Ils doivent donc continuer à remplir leur déclaration de revenus manuellement, en y indiquant le montant de leur bénéfice imposable.

Heureusement, des outils en ligne et des logiciels de déclaration existent pour les aider à accomplir cette démarche. Alors, si vous êtes indépendant ou profession libérale, n’oubliez pas de déclarer vos revenus ! C’est important pour éviter les sanctions et payer vos impôts en toute tranquillité.

À voir Impôts : 4,5 millions de Français peuvent réclamer 1200€, voici comment en profiter

Les revenus locatifs en matière d’impôts

Propriétaires, ne vous jetez pas sur votre déclaration de revenus trop vite ! Si vous percevez des revenus locatifs, il y a quelques points importants à connaître avant de vous lancer. Contrairement aux salaires ou aux pensions, ceux-ci ne sont pas transmis automatiquement à l’administration fiscale. C’est donc à vous, en tant que propriétaire, de les déclarer. Et ce, même si vous optez pour le régime du micro-foncier ou du micro-BIC !

Pas de revenus et pas de changement ? Détendez-vous ! En effet, vous n’avez pas à vous soucier de la déclaration de revenus 2024. Dans ce cas, vous recevrez un email des impôts en avril. Celui-ci vous confirmera que l’administration fiscale dispose de toutes les informations nécessaires. Ensuite, vous serez invité à les vérifier dans votre espace personnel. Alors, soyez vigilants pour éviter les mauvaises surprises !

Vous aimez ? Partagez !