Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Impôt sur le revenu : les astuces pour payer moins et faire des économies

Impôt sur le revenu : les astuces pour payer moins et faire des économies

Face à ces nombreux impôts qui vous attendent chaque année, il existe des moyens pour les réduire. Découvrez les possibilités qui s’offrent à vous.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La fiscalité devient de plus en plus complexe et les charges toujours plus lourdes. Il est donc crucial de trouver des moyens légaux pour alléger son fardeau fiscal. Ce guide vous dévoile des stratégies efficaces pour réduire vos impôts, tout en restant dans le cadre légal.

Anticipez la gestion de vos impôts

Pour optimiser votre situation fiscale, il est essentiel d’adopter une approche proactive. Alors, laissez de côté la procrastination et prenez les devants dans la gestion de vos impôts. Une planification fiscale anticipée, bien avant la période de déclaration en mai, peut s’avérer bénéfique.

Les décisions hâtives en fin d’année peuvent être onéreuses. Pour profiter d’avantages fiscaux pour l’année en cours, il faut donc agir de manière judicieuse avant le 31 décembre de l’année N-1. En effet, c’est cette dernière qui entre dans votre avis d’imposition.

Le PER pour une déduction d’impôt

Considérez le Plan d’Épargne Retraite (PER) comme une option viable. Ce dispositif financier, enrichi par la loi Pacte, se compose de trois parties. Il y a l’individuelle, la collective via l’épargne salariale et la section obligatoire pour certaines professions.

À voir Impôts : bonne nouvelle, plus de 4 millions de Français vont recevoir un virement de l’État

Le PER individuel permet de déduire les versements personnels de votre impôt sur le revenu. Et désormais, les cotisations volontaires au PER collectif bénéficient également de cet avantage fiscal.

Cette déduction se fait avant le calcul de l’impôt, réduisant ainsi votre revenu imposable. L’intérêt de cette mesure dépend directement de votre taux marginal d’imposition. En somme, une gestion avisée de votre PER peut significativement diminuer votre charge fiscale.

Investissez dans l’immobilier défiscalisé

L’investissement dans l’immobilier locatif se distingue par ses avantages dualistes. Il offre une réduction d’impôts initiale ainsi qu’un surplus de revenus pour la retraite.

La voie la plus accessible réside dans l’acquisition de biens neufs éligibles au dispositif Pinel, qui arrivera à échéance le 31 décembre 2024. En parallèle, l’investissement dans des logements anciens nécessitant des travaux de rénovation peut également s’avérer avantageux.

Toutefois, l’immobilier neuf peut présenter un avantage fiscal plus important. Le choix entre ces deux options dépendra de vos objectifs personnels et de votre situation financière.

À voir Très mauvaise nouvelle pour ces Français, cet impôt va encore exploser cette année

Les placements bénéficiant d’avantages fiscaux

Face à une fiscalité trop importante, il est sage de se tourner vers des placements permettant de générer des plus-values exemptes d’impôt sur le revenu. À cet égard, pensez aux Plans d’Épargne en Actions (PEA) et aux Plans d’Épargne Entreprise (PEE). A ces deux placements s’ajoutent également les contrats d’assurance vie.

Ces produits offrent en effet des bénéfices fiscaux attractifs. Ils constituent également des leviers stratégiques pour la croissance de votre patrimoine à long terme.

Soyez vigilant face aux réductions d’impôts

Les mécanismes de réduction d’impôts, vous devez toujours les considérer avec prudence. Cela concerne notamment ceux en vigueur dans les départements et territoires d’outre-mer (loi Girardin) ou relatifs aux biens patrimoniaux (loi Malraux).

Certes, ils présentent un attrait fiscal, mais ont également des coûts et des risques significatifs. En fait, il n’est pas rare que ces programmes soient des inventions des intermédiaires réclamant des commissions. Ils vous taxeront alors plus qu’il faut au regard des services rendus.

Vérifiez les avantages liés à l’impôt avant d’acheter

Enfin, il est essentiel d’exercer une vigilance accrue sur les produits aux impôts réduits ou nuls. Ces opportunités, fréquemment promues par les acteurs du secteur de la défiscalisation, ne devraient convaincre qu’après une bonne évaluation.

Avant de s’engager, vérifiez l’adéquation du prix des actifs qui jouissent de tels avantages fiscaux et d’anticiper leur liquidité sur le marché à venir. Cet exercice de diligence va vous rassurer que les investissements envisagés correspondent à vos objectifs. Et ce, tout en restant alignés avec les réalités du marché.

Vous aimez ? Partagez !