Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Retraite : ne ratez surtout pas ce courrier de l’Agirc-Arrco important, méfiez-vous

Retraite : ne ratez surtout pas ce courrier de l’Agirc-Arrco important, méfiez-vous

Les retraités qui reçoivent un courrier de l'Agirc-Arrco sont priés d'y répondre rapidement pour mettre à jour leur pension. 

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le mois de mars est déterminant pour certains retraités. En effet, ils font l’objet de modifications dans le calcul de leur pension Agirc-Arrco. Ces ajustements découlent principalement de la mise à jour du taux de Contribution Sociale Généralisée (CSG). Ainsi, la pension de retraite peut soit augmenter, soit diminuer en fonction de la situation individuelle de chaque bénéficiaire.

Cependant, la situation n’est pas claire pour tous les retraités. Par conséquent, afin de la régulariser, l’Agirc-Arrco envoie un mail. Il est alors essentiel d’y répondre pour mettre à jour sa situation et toucher le juste montant par la suite.

Retraite : l’ajustement annuel de la CSG

La Contribution Sociale Généralisée (CSG) est une imposition obligatoire en France qui existe depuis 1991. Elle permet notamment de financer la protection sociale, notamment le régime de Sécurité sociale.

Plusieurs sources de revenus, chaque mois, permettent de financer cet impôt par prélèvement. On pense notamment aux salaires, aux retraites, aux revenus de patrimoine et à quelques produits financiers.

À voir Les stratégies efficaces pour augmenter votre retraite Agirc-Arrco et gagner plus chaque mois

Le taux de la CSG diffère selon votre situation professionnelle. Comme vous pouvez le constater, les actifs seuls ne paient pas cet impôt. Il est également obligatoire pour les retraités. Le taux qu’ils doivent payer dépend de leur Revenu Fiscal de Référnce (RFR). 

Un message important pour les retraités

Entre le 5 et le 24 mars, plus de 13 millions de pensionnés Agirc-Arrco ont reçu un message visant à clarifier toute confusion potentielle. Ce message concerne uniquement ceux qui doivent mettre à jour leur situation. Si vous n’avez rien reçu, alors l’Agirc-Arrco ne rencontre aucun problème concernant la mise à jour du taux de la CSG.

Par conséquent, la mise à jour se fait normalement le 1ᵉʳ mars. C’est généralement le cas si les revenus du retraité n’ont pas changé. Ou pas suffisamment pour le faire changer de tranche d’imposition. On rappelle qu’un retraité peut payer entre 0% et 8,8% de CSG sur sa pension. 

Or, si le senior change de tranche, alors cela a des conséquences notables sur le versement de sa pension de retraite. Par conséquent, malgré la récente revalorisation, certains Français toucheront une pension plus faible qu’en 2023.

L’importance de la tranche pour le paiement de la CSG

Vous l’avez compris, si votre situation change, alors le taux de CSG est susceptible, lui aussi, d’évoluer. Par conséquent, votre pension de retraite peut, selon la situation, augmenter ou diminuer.

À voir Augmentation de 10% de votre retraite si vous envoyez ces documents au plus vite

Par exemple, une augmentation suffisante des revenus peut conduire à un passage à un taux de CSG plus élevé, entraînant logiquement une baisse de la pension. On vous donne un exemple. Si vous passez d’un taux de prélèvement de 6,6% à un taux de 8,8%, la différence sur la pension que vous percevez est évidemment notable. 

Bien que la plupart des ajustements se fassent automatiquement, l’Agirc-Arrco peut parfois solliciter une action de la part des retraités pour éviter toute ambiguïté.

Ainsi, les pensionnés ayant reçu un courrier sont invités à transmettre leur avis d’imposition 2023 à l’Agirc-Arrco par voie postale ou via une plateforme en ligne dédiée, accessible à partir du 6 mars.

Vous aimez ? Partagez !