Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Automobilistes : la stratégie redoutable de certains conducteurs pour éviter les contraventions

Automobilistes : la stratégie redoutable de certains conducteurs pour éviter les contraventions

Les automobilistes ont une méthode pour déjouer les radars. Ils la présentent comme efficace. Mais est-ce le cas ?

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’État, via des radars fixes ou mobiles, compte bien verbaliser les automobilistes en excès de vitesse. Mais ces derniers ne veulent pas se laisser faire. Plutôt que de respecter le Code de la route, ils préfèrent mettre au point des stratégies pour éviter les amendes. L’une d’elles se développe. Les automobilistes la présentent comme imparable.

Mais est-ce réellement le cas ? Cette technique, illégale rappelons-le, est-elle vraiment si efficace ? C’est l’occasion pour nous de vous en parler. Tout en vous disant, évidemment, que le mieux à faire reste de respecter les mesures de sécurité du Code de la route.

La stratégie des automobilistes pour éviter les amendes

De nombreux automobilistes reçoivent régulièrement des amendes pour excès de vitesse. Alors, ils cherchent des moyens pour échapper aux radars. La meilleure option serait de respecter les règles sur la route. Tout simplement. Mais pour certains automobilistes, il semble préférable de continuer à les enfreindre. Comment éviter, dès lors, de recevoir une amende ?

On sait à quel point les radars sont efficaces. Ils flashent tous les conducteurs qui roulent trop vite. Autrement dit, ils prennent une photographie de la plaque d’immatriculation. Or, on le sait, la plaque est comme une empreinte digitale. 

À voir Automobilistes : attention à ne jamais emprunter ces voies, vous risquez de grosses amendes

Elle permet aux instances de retrouver l’automobiliste coupable. Ce dernier reçoit donc une amende par la Poste. S’il la paie en moins de deux semaines, il paie un montant moindre. En revanche, il subit une majoration de l’amende s’il prend trop de temps à débourser la somme.

Les conducteurs savent donc que c’est la plaque qui donne accès à toutes leurs informations. Alors, il suffirait de la cacher, n’est-ce pas ? Problème, la loi interdit totalement de camoufler la plaque d’immatriculation. Comment faire, dès lors ?

Les automobilistes utilisent de la laque

Les automobilistes ont, de toute évidence, de la suite dans les idées. Puisqu’ils savent qu’ils ne peuvent pas déposer des feuilles, par exemple, pour camoufler la plaque, ils tentent de la rendre invisible d’une autre façon.

Il semblerait qu’ils aient trouvé une technique infaillible. Ils recouvrent tout simplement leur plaque de plusieurs couches épaisses de laque. De cette manière, elle est toujours visible par les forces de l’ordre qui ne les arrêtent pas. En revanche, elle devient illisible pour les radars.

Ces derniers peuvent flasher, ils ne font rien des photographies, puisque la plaque serait impossible à déchiffrer. D’autres ajoutent même des feuilles mortes ou de la boue pour camoufler partiellement la plaque. Mais, on le rappelle, c’est aussi interdit. L’automobiliste s’engage, selon le Code de la route, à protéger sa plaque de la saleté.

À voir Automobilistes : la pire journée sur les routes à éviter à tout prix cet été pour éviter les galères

Une astuce si efficace ?

Cependant, il est important de souligner que cette astuce est inefficace, comme le souligne Santé+. En effet, les radars utilisent un système sophistiqué basé sur un éclairage infrarouge et une technologie de détection avancée qui leur permet de repérer les plaques même dans ces conditions.

Alors, non seulement cette méthode est inefficace, mais elle expose en plus les automobilistes à une amende de 135 euros. Tel est le prix à payer en cas d’illisibilité de la plaque d’immatriculation.

Le meilleur conseil est donc simplement de respecter le Code de la route. Les automobilistes qui conduisent prudemment rendent les routes plus sûres.

Vous aimez ? Partagez !