Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Emplois : conduire une voiture radar privatisée pour 1 400 € en CDI, un job de rêve à ne pas rater

Emplois : conduire une voiture radar privatisée pour 1 400 € en CDI, un job de rêve à ne pas rater

Si vous ne craignez pas d'être détesté et que vous aimez conduire, cette offre d'emploi devrait vous plaire. 

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Les Français aspirent, et c’est bien normal, à trouver des emplois qui offrent un bon salaire. Et qui ont des avantages. En effet, l’adage disant que le travail, c’est la vie, c’est sans doute très bien en dictature, mais dans les faits, avoir du temps libre pour les loisirs et de l’argent chaque mois, c’est aussi ça la vie. Alors, on tombe souvent sur des annonces d’emplois qui donnent envie. 

Pour plusieurs raisons. Parfois, c’est le cadre de travail qui donne envie. Dans d’autres cas, c’est la nature même du travail qui est séduisante. On pense évidemment aux personnes qui doivent noter les hôtels partout dans le monde pour des revues spécialisées. On en rêve tous. Aujourd’hui, on vous parle d’un emploi avec une bonne rémunération, idéal pour ceux qui aiment conduire. 

Un emploi qui fera de vous une personne détestée des automobilistes

Si cela ne vous pose pas de problème de ne pas être apprécié, alors cet emploi est fait pour vous. Surtout si vous aimez conduire. En échange de ce travail, vous pouvez gagner 1 400 euros par mois. Et que devez-vous faire ? Conduire, c’est tout.

Mais vous ne devez pas conduire n’importe quel véhicule. En effet, si vous postulez pour cet emploi, c’est pour conduire une voiture-radar privée de la société Mobiom. Cependant, l’offre concerne uniquement la Normandie.

À voir La raison impensable de ce PV de 135 € pour tous les automobilistes sur la route

Cette offre d’emploi, atypique à bien des égards, a été publiée par la société Mobiom, qui recherche des conducteurs depuis avril 2018. Les candidats doivent posséder un permis de conduire depuis au moins trois ans, un casier judiciaire vierge et disposer d’au moins 10 points sur leur permis. 

Une exigence quelque peu ironique. En effet, les titulaires de cet emploi contribueront potentiellement à l’amende des autres automobilistes. De quoi entraîner, pour eux, la perte de points sur leur permis.

Un emploi pour punir les autres

Le poste de conducteur de voiture radar privée, tel que relevé par Actu-Auto, est en fait mandaté par l’État pour opérer les premières voitures-radar privées, actuellement déployées uniquement en Normandie.

Ainsi, en échange d’une rémunération de 1400€ net par mois, les conducteurs aideront la société à relever les infractions routières des automobilistes locaux. Cette perspective pourrait donc faire de ces travailleurs l’un des groupes les moins populaires du pays.

Mais cet emploi offre des avantages sérieux. Surtout pour ceux qui n’aiment pas rester derrière un bureau toute la journée. Si vous aimez conduire, c’est un emploi qui s’impose de lui-même. Il faut cependant accepter de travailler pour punir ceux qui ne respectent pas les règles. 

À voir De nombreux automobilistes sont victimes de cette fraude virulente sur les routes des vacances

Lutter contre les infractions sur la route

La voiture-radar s’ajoute aux radars fixes qui se trouvent déjà un peu partout sur les routes en France. Leur but est de punir les automobilistes qui ne respectent pas le Code de la route. Ces derniers savent qu’ils risquent des amendes, voire plus, en fonction de la nature de l’infraction. 

Si ces emplois de conducteurs de voiture-radars se développent, il sera de plus en plus difficile, par exemple, de ne pas respecter les limites de vitesse. Les contrôles seront partout et aléatoires.

L’employé n’a qu’une mission dans son emploi, celle de conduire. Partout. Alors, aucun automobiliste n’est à l’abri. Même ceux qui roulent loin des radars fixes. 

Vous aimez ? Partagez !