Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Permis de conduire : bientôt un examen médical tous les 15 ans ? À quoi vous attendre

Permis de conduire : bientôt un examen médical tous les 15 ans ? À quoi vous attendre

Une règle sur le permis de conduire est très attendue cette année. Son renouvellement pourrait être conditionné par une visite médicale.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Ces derniers temps, l’Union européenne voit une hausse du taux de mortalité à cause des accidents de circulation. Plus de 20 000 cas de décès y afférents surviennent chaque année sur l’ensemble des pays membres. En 2024, la commission européenne voudrait bien limiter ces tragédies à travers des réformes sur le permis de conduire.

Permis de conduire : L’inconvénient de son caractère à vie

Le permis de conduire, depuis son changement, ne cesse de faire débat en France jusqu’à présent. Depuis plusieurs années, le gouvernement fait tout pour sécuriser ce papier routier. Actuellement, chaque automobiliste se doit de changer son papier rose en carte électronique.

Cette vieille pièce rose présente plusieurs inconvénients. En plus d’être fragile, elle peut rapidement se perdre. Certaines personnes ont même peu d’envie d’emporter ce document tout le temps avec eux. Mais avec cette nouvelle donne, le permis de conduire sera plus rigide et plus facile à ranger.

Bien que le permis de conduire connaisse une réforme en France, cela n’impacte en rien le taux d’accident routier. En effet, plusieurs automobilistes font preuve d’imprudence dans leur conduite et commettent des actes tragiques.

À voir 3 bonnes nouvelles à découvrir pour tous les automobilistes : les changements essentiels

Les raisons sont nombreuses, mais la plus évidente reste l’aptitude à prendre le volant. On sait que la population française est vieille. Donc la plupart des automobilistes sont des personnes âgées dépassant la cinquantaine. La validité à vie du permis de conduire leur offre la possibilité de conduire même à 90 ans. Pourtant, leur état de santé peut avoir une influence sur leur aptitude ou sur leurs réflexes.

La visite médicale conditionne le renouvellement du papier

Le problème de la mortalité due aux accidents de voiture est commun dans toute l’Europe. Cette raison oblige les hauts responsables à apporter une réforme sur le permis de conduire. L’idée est de mettre en vigueur une loi plus protectrice pour favoriser l’harmonie et la cohésion.

Bien qu’elle soit encore un projet, sa vocation principale serait d’obliger les titulaires de permis de conduire à faire un examen médical. Les automobilistes devraient en effet passer un test sur leur état de santé tous les 15 ans. Cela permettra de connaître le pourcentage d’aptitude du conducteur.

Le mécanisme de ce contrôle médical n’est pas encore fixé de manière définitive. Mais ce qui est certain, c’est que les conducteurs feront une visite ou un test oculaire. Un médecin vérifiera si l’état de santé du détenteur du permis de conduire respecte encore les conditions pour circuler dans la rue avec une machine.

Il faut noter que le test en question ne vise pas que les automobilistes. En effet, il concerne toutes les catégories de permis que ce soit pour les motos, les voitures et les tracteurs. Donc, cette visite médicale est la condition sine qua non du renouvellement du permis de conduire.

À voir Permis de conduire : attention à l’amende si vous ne faites pas ce changement avant la date

Permis de conduire : Un autre mécanisme important

À part la visite médicale obligatoire, ce projet de loi vise aussi à modifier les sanctions pour les jeunes sans expérience. En effet, les nouveaux titulaires du permis de conduire se verront prescrire des périodes probatoires de plus de deux ans. Cette loi prévoit ainsi d’alourdir la sanction à leur encontre en cas de conduite dangereuse ou en état d’ivresse.

Ce projet sur le permis de conduire contient une réserve sur le cas des personnes âgées. En effet, la période de 15 ans ne s’appliquera pas aux conducteurs ayant plus de 70 ans. Pour eux, le délai est réduit à 5 ans et la visite médicale sera plus spécifique avec une possibilité de remise à niveau. À présent, beaucoup de pays montrent leur intérêt pour cette loi. Mais on attend ce que l’assemblée plénière du Parlement européen montrera prochainement.

Vous aimez ? Partagez !