Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Elle va dans son supermarché 2 fois le même jour et reçoit une amende salée, la raison hallucinante

Elle va dans son supermarché 2 fois le même jour et reçoit une amende salée, la raison hallucinante

Jamais de vie de supermarché on n’a vu pareille mésaventure ! Une cliente doit payer une amende salée totalement infondée.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Payer une amende constitue un acte dont tout citoyen se passerait bien volontiers. S’en acquitter ne se fait jamais à cœur joie. Alors, quand la raison s’avère injustifiée, rien de plus normal que de voir rouge. Cette cliente d’un supermarché a vécu une expérience qu’elle ne compte pas laisser passer tant elle l’estime abusive. Retour sur les faits.

Un supermarché de renom

Le supermarché témoin des faits possède une excellente réputation. À juste titre, on le qualifie comme étant le leader des supermarchés sur le territoire britannique. Tesco, puisqu’il s’agit de lui, a bâti son empire à partir de bons procédés irréprochables. En effet, en 2019, il occupait la première place de la grande distribution britannique et la cinquième au niveau mondial.

Un des secrets du succès de ce supermarché relève de sa capacité d’adaptation aux besoins du marché et de vivre avec son temps. Tesco n’a pas hésité à intégrer la technologie dans son système puisqu’elle fait partie intégrante de la vie d’aujourd’hui.

D’ailleurs, il se base sur le système informatique pour catégoriser sa liste de promotion. Ce surdoué de la distribution essaie d’apporter des produits qui collent précisément aux attentes de ses clients. Pour y parvenir, il se sert d’une base de données inspirée des habitudes d’achat.

À voir Ces produits que tout le monde achète en supermarché coûteront une fortune, la raison dévoilée

Il procède ensuite à des analyses effectuées par des experts. Son supermarché abrite également des caméras pour savoir si les voitures de leur parking achètent vraiment chez eux.

Une amende dans un supermarché

Emily, une habitante de Douvres en Angleterre, a fait les frais d’une déconvenue dans ce supermarché. Cette femme de 47 ans se sent mal puisqu’elle fait partie de la clientèle fidèle de l’enseigne. De cliente assidue, elle passe très vite au statut de cliente en colère. Et cela, à juste titre. On l’accuse à tort et elle compte se battre.

Comme à son habitude, Emily effectue ses courses au supermarché. Elle déambule dans les rayons et prend ce qui lui convient. Ensuite, elle fait la file à la caisse et paie tous ses articles puis part. Elle reprend sa voiture au parking et rentre chez elle. Là, elle se rend compte qu’elle a oublié quelque chose et revient. Rien d’extraordinaire.

Le problème survient quand elle apprend qu’il lui faut payer 35 livres d’amende pour défaut d’occupation de parking. Elle aurait pu penser se tromper d’emplacement, mais non ! On lui reproche d’y avoir passé 10 heures, bien trop ! Elle s’insurge et demande à voir le responsable devant cette injustice. Elle n’a enfreint aucune loi en revenant deux fois !

« J’ai donné tous les détails sur la référence de l’amende, la localisation, le moment où c’est arrivé tout en détaillant pourquoi l’amende était injustifiée. ChatGPT a pondu une lettre personnalisée parfaitement formée en quelques minutes », a-t-elle expliqué auprès du Mirror.

À voir Ces glaces vendues en supermarché sont les meilleures de toutes pour la santé selon Yuka

« je n’y retournerai plus jamais »

Le supermarché a affirmé que leurs caméras ne mentent pas. Elles ont pourtant flashé le numéro d’immatriculation d’Emily, mais n’ont pas enregistré sa première sortie. Ce défaut technique peut se vérifier par d’autres caméras, ce qui aurait réglé l’affaire. Mais non, Tesco persiste et signe en doublant le montant sans acquittement dans les temps.

Emily raconte cette mésaventure sur les réseaux sociaux et provoque un scandale. Devant autant de bruit, le supermarché finit par admettre ses torts et retire l’amende. Mais trop tard, Emily fait aujourd’hui partie des clientes perdues qui entachent la réputation de l’enseigne.

« Je suis profondément déçue par Tesco, je n’y retournerai plus jamais. J’irai désormais faire mes courses chez Lidl », dit-elle.

Vous aimez ? Partagez !