Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Aldi : cet acte hallucinant d’un vigile dans un supermarché envers un SDF, c’est inimaginable

Aldi : cet acte hallucinant d’un vigile dans un supermarché envers un SDF, c’est inimaginable

Le vigile d’un magasin Aldi a tenté de voler à un SDF. Une histoire choquante qui risque de secouer la réputation du supermarché !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Plongeons au cœur d’une histoire captivante qui vient de secouer les allées d’un magasin Aldi à Clichy. L’intrigue se dévoile alors qu’un sans-abri est victime d’un vol perpétré par le propre vigile du supermarché. Une histoire qui mêle surprise et tristesse, révélant les enjeux dans l’univers a priori ordinaire d’un commerce de proximité.

Un SDF a été victime de vol dans un magasin Aldi !

La réputation des magasins Aldi en France pourrait être sérieusement entachée à la suite de récentes révélations. Une vidéo publiée sur le compte Twitter de @kayaa le 12 juin dernier met en scène une jeune femme indignée.

Elle était accompagnée d’un homme fraîchement victime d’un vol. Ce dernier n’a pas pu recevoir une assistance de la police lors de sa visite au commissariat le plus proche. C’est pourquoi la jeune femme décide de prendre les choses en main pour aider la victime.

La vidéo dévoile l’histoire d’Alexandre, un sans-abri ayant subi un vol au supermarché Aldi de Clichy. Selon les dires de la jeune femme, le SDF aurait été victime du vigile du supermarché.

À voir Ces desserts que tout le monde achète chez Aldi sont rappelés d’urgence, ils sont contaminés

Ce dernier aurait subtilisé les petites économies qu’il avait rassemblées dans un billet de 100 euros. En somme, le supermarché Aldi se retrouve au cœur d’une controverse suite à cette accusation de vol perpétré par son propre personnel.

« Il m’a pris mon billet de 100 euros » !

Alexandre a exprimé son mécontentement en déclarant qu’on lui avait pris son billet de 100 euros. Selon l’explication de la jeune femme, le vigile aurait estimé qu’Alexandre ne porterait jamais plainte contre lui. L’homme avait probablement considéré sa situation de sans domicile fixe et son absence de documents officiels.

Cependant, le sans-abri a déjoué cette hypothèse en se rendant directement au commissariat. Il a tenu à dénoncer le vol et solliciter de l’aide pour récupérer son billet. Les agents de police ont promis d’intervenir ultérieurement vers 16 heures. Alexandre a ainsi supposé qu’ils avaient d’autres priorités.

Le SDF soutient que le vigile a agi ainsi en raison de la politique du magasin. Il argue que son billet n’était pas utilisable chez Aldi. Bien qu’il comprenne cette politique, il estime que le vigile n’avait pas le droit de lui confisquer son billet.

Il souligne que l’homme a refusé de le lui rendre. Un comportement que la jeune femme n’a pas trop apprécié. Selon sa conclusion, le vigile d’Aldi aurait tenté de s’approprier le billet pour lui-même.

À voir Elle se rend chez Aldi et achète des frites surgelées, elle découvre l’inimaginable dans le sachet

SDF : Une erreur non mesurable !

Alexandre et la jeune femme parviennent finalement à convaincre le vigile de restituer le billet de 100 euros. Et cela, après une insistance soutenue ! Il apparaît clairement que le comportement du vigile d’Aldi était injustifié. En effet, il n’avait aucune raison valable de s’approprier un billet qui ne lui appartenait pas, constituant ainsi une infraction de vol. De plus, le refus du magasin d’accepter les billets de 100 euros va à l’encontre des règles légales. Il est obligatoire en France d’accepter des billets et pièces comme moyen de paiement.

Le non-respect de cette obligation peut entraîner des sanctions, comme le stipule l’article R. 642.3 du Code pénal. Cela peut ainsi imposer des amendes en cas de refus non justifié. Les seules circonstances dans lesquelles un commerce peut légitimement refuser un billet résident dans les cas de contrefaçon avérée. Une justification ne s’appliquait pas dans le cas d’Alexandre, soulignant ainsi une violation des règles légales par le magasin.

Vous aimez ? Partagez !