Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Petite retraite : les conditions nécessaires pour toucher une 2ème pension dès maintenant

Petite retraite : les conditions nécessaires pour toucher une 2ème pension dès maintenant

Le cumul emploi-retraite est un moyen du gouvernement pour améliorer le pouvoir d’achat des séniors. Mais elle contient quelques conditions.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Certaines personnes ne parviennent pas à se stabiliser financièrement à cause de l’inflation. C’est surtout le cas des personnes à la retraite dont le pouvoir d’achat réduit progressivement. La mise en place d’une seconde pension découle de l’instauration d’une autre source de revenus, soumise à des conditions significatives. On vous explique les détails dans cet article !

Retraite : Une nouvelle source de revenu pour les personnes âgées

On a connu pas mal de réformes sur la retraite au cours de l’année 2023. En effet, avec la revalorisation des pensions, le gouvernement voulait amplement améliorer le pouvoir d’achat des séniors. Mais cela ne s’arrête pas sur cet aspect.

La France fait partie des pays disposant d’une population vieille. Et ces derniers temps plusieurs salariés partent à la retraite avant l’âge légal. Ainsi, ils quittent leur activité alors qu’ils ont encore l’énergie nécessaire. Pourtant cela réduit considérablement les sources de revenus alors qu’ils peuvent encore travailler.

Afin de résoudre ce problème pratique, le gouvernement a décidé de créer un nouveau mécanisme l’année précédente. Il s’agit du cumul emploi-retraite constituant une nouvelle source de revenu propre aux personnes âgées.

À voir Retraite : bonne nouvelle pour certains retraités, les pensions vont augmenter, les concernés

Ce cumul permet donc aux retraités d’obtenir une deuxième pension autre que celle de base. Cependant, elle est soumise à certaines conditions pour être obtenue. Ce qui constitue souvent un frein pour la plupart des personnes âgées. Mais ce qu’il faut retenir c’est que plusieurs foyers se débrouillent mieux avec cette pension.

Vous devez respecter ces conditions…

La principale condition permettant de réaliser ce cumul c’est d’avoir une pension modeste. Il faut ensuite que ces personnes liquident leur retraite de base. Mais ils doivent avoir une carrière complète. Ce qui signifie que ces personnes seront dans l’obligation de valider plusieurs trimestres requis.

Le cumul emploi-retraite est applicable à toutes les personnes à la retraite. Seulement, les anciens salariés doivent respecter un délai de carence. Ce dernier s’étale jusqu’à 6 mois suivant la liquidation de la pension de base.

Ce délai signifie donc que la validité du cumul emploi-retraite est conditionnée à la liquidation précitée. Donc si vous voulez recourir à cette deuxième pension, vous devez faire une demande de liquidation. Pour cela, vous devez vous adresser à votre caisse d’assurance.

Il est nécessaire de faire une distinction concernant le respect du délai de carence. En effet, cette règle n’est pas d’ordre général. Cela signifie que certaines personnes en retraite ne doivent pas le respecter. Il s’agit notamment des anciens travailleurs indépendants.

À voir Retraite Agirc-Arrco : devez-vous vous attendre à une baisse ou à une augmentation en mars ?

Retraite : Le montant dépend de la pension de base

La détermination du montant de cette seconde retraite se base sur les périodes cotisées. Cela signifie qu’elle s’opère de la même manière que pour la pension de base. Sauf que son montant doit entrer dans la limite de 5 % du montant annuel du maximum de la sécurité sociale.

À part le cumul emploi-retraite, les personnes âgées peuvent aussi obtenir des aides sociales. En effet, avec leur perte d’autonomie, ces gens bénéficient d’un traitement spécial de la part du gouvernement. Cependant, l’allocation de ces aides est conditionnée par des critères tels que la fébrilité de la situation financière.

Vous aimez ? Partagez !