Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Toutes les aides financières de la CAF que tous les parents vont toucher

Toutes les aides financières de la CAF que tous les parents vont toucher

La CAF attribue des aides financières aux parents selon la situation des enfants. Mais, elle offre aussi des prestations de services.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

La venue d’un enfant est toujours impactant sur les finances. En effet, l’éducation, la santé, l’alimentation sont des domaines que les parents doivent constamment tenir en compte. C’est pour cette raison que la CAF offre des aides financières. Découvrez ces aides que l’institution offre.

CAF : Des attributions pour tous les parents travailleurs ou retraités

La caisse allocation familiale est une institution qui se charge de veiller à la stabilité financière de chaque famille. Ainsi, chaque foyer modeste peut profiter de différentes aides sociales tous les mois. Néanmoins, la CAF impose que les potentiels bénéficiaires en fassent la demande.

Peu importe la situation de votre enfant, et peu importe votre situation, vous pourrez obtenir des allocations spécifiques de la CAF. On propose certaines des aides en question dès la naissance. C’est notamment le cas de la prime à la naissance qui s’élève actuellement à 965,34 euros. Une aide qui revient aux parents dès le septième mois de grossesse.

Cette somme changera dans le cas d’une adoption et si votre enfant est âgé de moins de 20 ans. En effet, la CAF attribue aux adoptants une aide financière de 1930,68 euros. Dans le sens de l’accueil de l’enfant, on vous attribuera une aide financière calculée selon vos revenus dès la naissance de votre enfant. Le montant n’est pas fixe, mais il figure entre 24,71 à 134,46 euros. C’est d’ailleurs pour cela que cela s’appelle des allocations familiales.

À voir Bonne nouvelle CAF : un nouveau virement prévu, voici les bénéficiaires concernés cet été

Toutefois, si vous assurez seul votre enfant, la CAF vous attribue une allocation soutien familial. Une aide mensuelle bien connue en France avec un montant de 118,20 euros. Par contre, cette somme augmentera si vous hébergez une enfant privé de soutien parental. Mais, le versement se fait uniquement au profit des enfants de moins de 20 ans.

Une garantie pour l’éducation des enfants

Ce qui est avantageux dans les prestations de la CAF c’est qu’elle offre une allocation de base pour chaque enfant. Néanmoins, on détermine son montant selon vos ressources et vous devrez remplir certaines conditions. En tout cas, la somme de base est de 175,01 euros. Ces conditions relatives aux revenus sont aussi applicables au complément familial qui revient au même montant. Sauf que ce dernier comporte une condition d’âge.

Un adage dit que l’éducation d’un enfant est un investissement à long terme. Et le droit à l’éducation est un droit fondamental à toute personne humaine. Ainsi, la CAF offre des aides financières aux parents pour que leurs enfants puissent étudier. Une initiative importante que l’on distribue selon les ressources des parents.

Très souvent, certaines personnes sont obligées de réduire leur temps d’activité pour l’éducation et le soin de leurs enfants. Or, cela réduit les revenus de ces parents. De ce fait, la CAF alloue une prestation partagée d’éducation de 405,97 euros. Mais, vous ne serez éligible que si l’âge de votre enfant ne dépasse pas 3 ans.

Pour la rentrée scolaire, il y a aussi une allocation spécifique que la CAF verse vers le mois d’août. Cette aide financière commence à la sixième année de vie de l’enfant jusqu’à ce qu’il ait 18 ans. Son montant est compris entre 396,98 à 411,56 euros. De quoi à bien préparer la rentrée scolaire de votre enfant.

À voir Grosse révolution à la CAF : ces changements majeurs et ce nouveau document à remplir à la rentrée

CAF : L’institution propose aussi des prestations

Cette allocation scolaire s’étend aussi aux enfants en situation de handicap. En effet, la CAF verse aux parents des enfants de moins de 20 ans une somme de 135,13 euros. Mais, s’ils dépassent cet âge, ils pourront prétendre à l’AAH. Néanmoins, des conditions relatives au taux d’incapacité s’imposent. Si vous avez en garde des enfants de moins de 6 ans, vous obtiendrez le Cmg. Une aide connue sous le nom du complément de libre choix du mode de garde.

Il n’y a pas que le droit à l’éducation de l’enfant qui est pris en compte par la CAF. En effet, l’institution verse aussi une allocation journalière de présence parentale. Son montant s’élève maintenant à 58,59 €. C’est une aide financière visant à protéger le droit à la santé de l’enfant. Donc, elle est allouée si vous avez assisté votre enfant pendant qu’il est malade.

En plus des aides financières, la CAF offre aussi des prestations pour faciliter le versement des pensions alimentaires. Ce mécanisme est consultable dans son site. Par ailleurs, si votre enfant meurt, une aide financière vous sera attribuée. Néanmoins, l’enfant en question doit avoir vécu au sein de votre foyer.

Vous aimez ? Partagez !