Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Les erreurs courantes concernant votre retraite, comment ne pas les commettre

Les erreurs courantes concernant votre retraite, comment ne pas les commettre

Les institutions commettent souvent des erreurs sur le calcul du montant de la retraite. Mais, les institutions responsables ont offert des solutions.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Faute d’informations, certaines personnes se trouvent victimes des erreurs de calcul sur le montant de la retraite. Les oublis sur le nombre de trimestre sont les plus fréquents. Et cela a un grand impact sur la pension. Ainsi, les institutions responsables ont donné des conseils pour résoudre ce problème.

Retraite : Un cas très fréquent au quotidien

De nombreuses personnes sont victimes des erreurs des institutions lorsqu’elles touchent leur retraite. C’est surtout le cas pour les gens qui décrochent progressivement. En effet, les établissements chargés de ces pensions font régulièrement des erreurs de calcul.

En l’espèce, on parle des fautes commises soit par la Caisse nationale d’assurance vieillesse, soit par l’Agirc-Arrco. Dans la majorité des cas, les erreurs concernent la prise en compte du nombre de trimestre. Mais, on a aussi constaté un accroissement sur le taux d’oubli de la retraite complémentaire.

Ces problèmes ne se limitent pas à ces seuls faits ! Mais, il y a d’autres cas qui sont aussi flagrants. Il peut s’agir des simples problèmes de calculs, ou bien l’omission sur la prise en compte de la dernière année travaillée. De ce fait, il existe plusieurs solutions pour arranger cette situation.

À voir L’astuce à absolument connaître pour augmenter le montant de votre pension de retraite

De nombreux témoignages illustrent ces fautes commises sur le calcul du montant de la retraite. A l’image de Nicole X, elle a pu voir que son dossier manquait trois trimestres. Une erreur qui était également constatée dans le dossier de Sarah X. Sauf que cette dernière était privée de 12 trimestres.

Une faute considérable sur le montant de la pension

Face à ces problèmes de retraite, les deux institutions ci-dessus ont apporté des solutions. De ce fait, quelques conseils vous suffiront pour éviter les effets négatifs de ces erreurs institutionnelles. Si vous avez des problèmes sur la prise en compte de vos trimestres, vous devez rectifier ces erreurs au plus vite auprès de votre caisse.

Pour pallier ces lacunes sur la retraite, il vous suffit juste de signaler ces trimestres manquants avant toute demande de pension. De même, dans le cas où votre dernière année travaillée ne sera pas prise en compte, vous devez avertir la Cnav. Mais, retenez bien qu’il y a un certain mécanisme sur la prise en compte du dernier salaire.

Très souvent, le dernier salaire avant retraite est assez conséquent avec l’ajout des primes. Ainsi, le montant de la pension augmente considérablement. Néanmoins, vous devez savoir que si vous décrochez le 31 décembre, votre salaire de ce mois ne sera pas pris en compte. Sauf si vous partez le 1er janvier de l’année suivante. En tout cas, si vous avez des anomalies, vous devez vous adressez à la Cnav.

Un cas de figure est aussi fréquent chez beaucoup de personnes. Il s’agit de l’erreur sur la prise en compte du malus. On supprime ce dernier si vous partez à la retraite après l’âge du taux plein. Mais, il arrive très souvent que la Caisse d’assurance oublie de prendre en compte ce détail. Alors, vous devez prévenir cette institution au plus vite, pour réparer cette erreur.

À voir Retraite Agirc-Arrco : les astuces pour éviter les erreurs de calcul de votre pension

Retraite : D’autres erreurs réparables

Il peut aussi y avoir des incohérences sur le montant normal de la retraite complémentaire et la somme de la pension versée. Certaines personnes constatent que leurs trimestres ne sont pas pris en compte dans le calcul de cette pension complémentaire. Un problème que vous pourrez résoudre en envoyant une copie de vos bulletins de salaire à votre caisse. Néanmoins, d’autres conditions pourraient s’imposer.

De nombreuses mères de famille sont aussi victimes de ces erreurs. En effet, la Caisse d’assurance oublie souvent de prendre en compte le congé maternité. Une faute qui fait diminuer le taux de la retraite. Alors, pour résoudre ce problème, vous devez montrer votre livret de famille à l’Agirc-Arrco. Néanmoins, celui-ci doit comporter la preuve de la naissance de votre enfant.

Pour terminer, il y a une erreur que bon nombre d’allocataires commettent. C’est la faute sur la vérification de leur dossier. En effet, les travailleurs ont l’habitude de jeter un œil sur leur dossier au moment où ils partent en retraite. Certains le font au jour où ils vont toucher leur pension. A ce moment-là, ils se retrouvent fréquemment face à une mauvaise surprise. Le montant de la pension ne coïncide pas avec leur estimation. Donc, il est important de vérifier son dossier au quotidien.

Vous aimez ? Partagez !