Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Ces Français qui percevront cette aide en 2024 : le salaire maximum que vous devez avoir

Ces Français qui percevront cette aide en 2024 : le salaire maximum que vous devez avoir

Des millions de Français vont pouvoir, en 2024, faire la demande d'une aide si la crise s'accentue. On vous dit tout.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Nous n’en avons pas fini avec l’inflation. Elle fait toujours augmenter les prix et paralysent des millions de Français. Depuis trois ans, le gouvernement met en place un certain nombre d’aides. Elles prennent des formes différentes, parfois des chèques, d’autres fois des versements.

En 2024, douze millions de Français pourront toucher une aide qu’ils connaissent déjà. En effet, le gouvernement a décidé de la reconduire. Et c’est une bonne nouvelle puisque les prix ne baissent pas.

Une aide en 2024 pour 12 millions de Français

Les Français bénéficient de différentes aides pour contrer l’inflation. On pense au chèque énergie, par exemple. Mais il n’est pas le seul. En attendant le déploiement du chèque alimentaire, actuellement en phase d’expérimentation, nous annonçons une bonne nouvelle.

En effet, le gouvernement décide de reconduire une aide de 2023. Mais attention, le versement de cette aide ne sera pas automatique. C’est aux Français d’en faire la demande.

À voir Nouvelle aide pour votre logement : les Français qui peuvent en bénéficier

Il s’agit du renouvellement d’un chèque carburant, officiellement désigné comme « indemnité carburant« . Ce dernier sera disponible pour les salariés qui utilisent un véhicule personnel pour aller au travail. Son invention remonte à janvier 2023. Le but était d’aider les ménages les plus en difficulté à atténuer quelque peu l’impact de la hausse des prix à la pompe.

Une aide à hauteur de 100 euros

En 2024, une somme de 100 euros pourra de nouveau être octroyée par personne, mais les critères d’éligibilité connaissent des ajustements. Bien que davantage de Français soient éligibles par rapport à 2023, le dispositif ne sera activé que dans des circonstances particulières.

Ainsi, les bénéficiaires de cette indemnité pourront faire une demande seulement si les prix du carburant atteignent, en moyenne en France, environ 2 euros le litre. L’année précédente, cette aide avait été instaurée lorsque l’essence et le diesel étaient à 1,95 euro le litre.

Actuellement, les prix varient entre 1,75 et 1,90 euro le litre, selon le carburant, ce qui signifie que le rétablissement de l’indemnité n’est pas encore à l’ordre du jour. Mais comme nous ne sommes pas à l’abri d’une future hausse des prix, l’existence de cette aide peut rassurer.

Les conditions pour recevoir le chèque

En cas de distribution à nouveau du chèque carburant au cours de l’année, près de 12 millions de Français pourraient en bénéficier. Le plafond de revenus maximum pour être éligible à cette aide n’est pas le même que celui de l’année dernière.

À voir Automobilistes: gagnez jusqu’à 2 000 € grâce à cette astuce dévoilée par 60 Millions de consommateurs

Tous les salariés qui perçoivent jusqu’à 1600 euros nets par mois seront éligibles à cette indemnité, comparé à 1380 euros nets l’année précédente. Ainsi, 60% des travailleurs pourront désormais prétendre à cette aide. C’est bien plus que l’année dernière.

Cependant, malgré ce déploiement élargi, le versement ne sera pas automatique. En cas de rétablissement du chèque au cours de l’année, les personnes éligibles devront entreprendre des démarches auprès de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) pour en bénéficier.

L’année précédente, cette exigence administrative avait découragé de nombreux bénéficiaires. En effet, moins de 5 millions de Français sur les 10 millions éligibles ont reçu l’aide en 2023. Il est pourtant dommage de passer à côté de coup de pouce qui permet d’avoir un plein gratuit, au moins.

Vous aimez ? Partagez !