Vous êtes ici :   Accueil   >   Actualités   >   Les nouvelles mesures pour le permis de conduire dès le 1er janvier 2024 à absolument connaître

Les nouvelles mesures pour le permis de conduire dès le 1er janvier 2024 à absolument connaître

De nouvelles mesures concernant le permis de conduire seront mises en place. Ces changements seront appliqués dès le début de l’année 2024.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le 21 juin 2023, l’État a annoncé la nouvelle loi pour les usagers de la route. Et ces dernières mesures seront aussi applicables pour les futurs conducteurs. Un changement qui ne passera pas inaperçu. Cela concerne surtout les automobilistes désireux de posséder leur permis de conduire.

Permis de conduire : Des nouvelles mesures pour l’année 2024 ?

Le 21 juin 2023, l’État a mis en place certaines mesures concernant le permis de conduire. Ces changements concernent les futurs conducteurs. Ainsi, ces derniers vont devoir s’adapter à ces nouveautés.

Le principal changement concerne l’examen du permis de conduire. Des nouvelles mesures qui s’appliqueront dès le 1er janvier 2024. Dans la foulée, les autorités ont aussi révisé quelques autres règles, toujours dans le domaine.

Parmi les nouveautés à venir pour 2024, on peut citer un changement majeur. En effet, d’ici à quelques semaines, l’âge autorisé pour passer l’examen du permis de conduire sera de 17 ans. Mais ce n’est pas tout, d’autres mesures ont vu le jour dans le but de faciliter l’accès à cette épreuve.

À voir 3 bonnes nouvelles à découvrir pour tous les automobilistes : les changements essentiels

Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe de nombreuses aides financières déployées pour aider les jeunes ! Elles visent notamment à alléger les coûts de ce passage jugé indispensable, l’obtention du permis de conduire. Peu de personnes connaissent ces allocations alors qu’elles aident en grande partie à réduire le coût des frais.

Un site spécialisé dans le domaine

L’examen au permis de conduire nécessite un budget précis. À défaut de moyens, certains jeunes se passent de cette étape. Ainsi, pour y faire face, différentes aides sont disponibles pour les principaux concernés. Sur le site « 1jeune,solution », un guide complet vous permet de voir ces aides octroyées par l’État.

L’aide financière s’élève jusqu’à 500 euros, quand il s’agit de passer l’examen dans le but d’obtenir le permis de conduire, catégorie B. Cela va surtout aider les jeunes, les étudiants au lycée professionnel. Cette allocation facilite l’accès à l’examen quelle que soit la catégorie du permis de conduire (moto ou poids lourds). C’est le Compte Personnel de Formation qui se charge du déploiement de cette aide.

Comme pour n’importe quelle autre activité prise en charge par l’État, certaines enseignes peuvent aider les futurs conducteurs. En tout, 4 676 auto-écoles travaillent avec l’État pour les accompagner. Pour consulter la liste de ces agences, vous pouvez visiter le site autoecoles.securite-routiere.gouv.fr.

Ceux qui souhaitent avoir leurs de permis de conduire peuvent faire un petit tour sur ce site pour voir les coordonnées de l’auto-école avec qui ils souhaitent passer leur examen. De plus, la formation dans ces enseignes offre une garantie.

À voir Permis de conduire : attention à l’amende si vous ne faites pas ce changement avant la date

Permis de conduire : Des formations de qualité et évaluées

Selon Femme Actuelle, les agences qui se trouvent dans la liste sont garanties. En effet, une évaluation doit se faire dans le but d’établir le nombre d’heures nécessaire en conduite avant de passer à l’examen du permis de conduite et de signer le contrat.

Une fois ce quota d’heures effectué, les futurs conducteurs peuvent s’inscrire à l’examen. Cette inscription peut se faire par le biais de l’auto-école ou en ligne sur la rubrique RdvPermis sur le site permisdeconduire.gouv.fr. L’examinateur se charge de poser trois questions et des vérifications intérieures et extérieures du véhicule, la sécurité routière et les premiers secours.

Vous aimez ? Partagez !