Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Ces lunettes de soleil sont interdites au volant de votre voiture et l’amende monte jusqu’à 200 € sur les routes en Espagne

Ces lunettes de soleil sont interdites au volant de votre voiture et l’amende monte jusqu’à 200 € sur les routes en Espagne

Les règles se durcissent au sujet du port des lunettes de soleil. Les automobilistes doivent faire attention à l'amende qu'ils risquent.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, les automobilistes peuvent prendre la route avec des lunettes de soleil. À vrai dire, les autorités les encouragent, quand le soleil brille, à protéger leur vue. Cela permet de mieux voir la route et de limiter les risques d’avoir un accident. 

Mais la réglementation en place pourrait évoluer. En effet, nos voisins Espagnols viennent de durcir les règles en vigueur sur la route. Elles ont dans leur viseur certaines lunettes de soleil que portent les conducteurs. Pour quelle raison ? Elles les jugent inefficaces. Pire, elles sont même dangereuses.

Les autorités interdisent des lunettes de soleil 

C’est une nouvelle très importante alors que les vacances d’été viennent de commencer. Chaque année, de nombreux Français prennent la route direction l’Espagne pour profiter de vacances bien méritées. Si vous comptez prendre la route prochainement en Terre ibérique, vous devez connaître cette nouvelle règle.

En effet, la Direction Générale de la Circulation (DGT) en Espagne vient de prendre une décision importante. Celle d’interdire l’utilisation de certaines lunettes au volant. Cette mesure vise principalement les lunettes de soleil bon marché ou fantaisie, qui, bien qu’elles réduisent l’éblouissement solaire, n’assurent pas une visibilité optimale pour la conduite. 

À voir Cette aide exceptionnelle jusqu’à 800 euros pour payer et partir en vacances d’été

Ces lunettes de soleil peuvent même détériorer la vision et augmenter les risques d’accidents. Conduire avec ces lunettes peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 200 euros.

Les différentes catégories de lunettes de soleil

Les lunettes de soleil sont très utiles, puisqu’elles permettent de filtrer la lumière solaire. Cependant, elles ne le font pas toutes avec la même efficacité. Ainsi, la DGT met en avant une classification pour bien comprendre. 

La catégorie 0, absorbe 19 % de la lumière solaire. Pour la catégorie 1, c’est 56 %. À partir de la catégorie 2, les lunettes de soleil proposent un taux de 81 %. Ce taux monte à 92 % pour la catégorie 3. Enfin, la catégorie 4 concerne les lunettes de soleil qui absorbent 98 % de la lumière solaire. 

La DGT décide d’interdire les lunettes de soleil de la catégorie 4. Trop foncées, vous ne pouvez plus les utiliser de jour comme de nuit. De plus, il est totalement interdit de conduire avec des lunettes de soleil la nuit, sous peine d’une amende de 200 euros.

Les critères à connaître

Les lunettes de soleil que vous pouvez porter doivent garantir une visibilité optimale et sécurisée, en particulier contre l’éblouissement solaire. Elles doivent également éliminer les reflets gênants sur la route pour permettre une vision claire. En outre, des lunettes à grosses montures ou à branches larges pourraient également être problématiques, car elles peuvent réduire le champ de vision.

À voir Cette nouvelle arnaque cruelle et bien rodée peut vous ruiner et vider votre compte bancaire

En France, la loi n’est pas aussi stricte. Cependant, les autorités en appellent au bon sens des automobilistes. Ces derniers ne doivent pas prendre la route avec des lunettes de soleil qui les empêchent de voir correctement la route. 

En revanche, la loi est très stricte concernant les lunettes de vue. Si votre permis mentionne le port obligatoire de lunettes correctrices, alors vos verres solaires doivent également apporter une correction. En cas d’infraction, l’amende est de 135 euros avec un retrait de 3 points sur le permis. En outre, vous risquez même une immobilisation du véhicule par les forces de l’ordre.

Vous aimez ? Partagez !