Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Mauvaise nouvelle pour le taux du Livret A et bonne surprise pour les épargnants

Mauvaise nouvelle pour le taux du Livret A et bonne surprise pour les épargnants

Les épargnants du Livret A sont à la fois les gagnants et les perdants d'une mesure gouvernementale. Découvrez-la.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Cela fait des années que le Livret A est le placement que les Français préfèrent. Ses avantages (fiscalité avantageuse, utilisation sans frais, etc.) en font une épargne idéale pour placer les économies. 

En outre, alors que son taux était inférieur à 1 % il y a quelques années seulement, il est aujourd’hui à 3 %. Telle est le souhait du gouvernement qui, en outre, opte pour un gel jusqu’en février 2025. Ce qui semble être une bonne nouvelle mérite d’être nuancé. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Livret A : un taux de rémunération enfin positif

Depuis le début de l’année, l’inflation ne cesse de ralentir sa folle course. Alors qu’elle était à 2,3 % en mai, elle tombe à 2,1 % en juin. Cette baisse est évidemment la bienvenue pour le pouvoir d’achat des Français. Mais elle l’est aussi pour les épargnants qui possèdent un Livret A. Enfin, ce dernier propose un taux de rémunération plus intéressant que le taux de l’inflation.

Pour rappel, lorsque le gouvernement opte pour un taux à 3 %, l’inflation est alors supérieure 5 %. Ainsi, les Français perdaient de l’argent, car les intérêts qu’ils gagnaient étaient inférieurs à l’évolution de l’indice du prix à la consommation.

À voir Livret A et LEP : 2 très mauvaises nouvelles pour tous les épargnants français

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. En outre, cette tendance devrait se maintenir tout au long de l’année. En effet, les économistes n’envisagent pas une hausse de l’inflation pour les mois à venir. Ainsi, les 56 millions de détenteurs de Livret A peuvent enfin profiter d’un rendement supérieur à l’inflation.

Livret A : le gouvernement opte pour le gel de son taux

Toutefois, plusieurs experts estiment que les bénéfices auraient pu être plus intéressants encore. En 2023, le gouvernement décidait de geler le taux du Livret A à 3 % jusqu’en février 2025. Si la hausse était bienvenue, des critiques pointaient malgré tout le bout de leur nez.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, défendait cette mesure en promettant sécurité, stabilité et visibilité aux épargnants. Il affirmait que, avec la baisse de l’inflation, cette décision deviendrait bénéfique pour les épargnants.

Cependant, selon la formule de calcul du taux théorique, le Livret A aurait dû offrir un rendement plus intéressant que 3 % dès août 2023. En effet, le taux évolue deux fois par an, en février et en août. Mais du fait de ce gel, il n’évolue pas à la hausse comme il le devrait.

Une bonne nouvelle malgré tout ?

Cependant, nous pouvons toutefois noter une bonne nouvelle. En effet, en août prochain, le taux du Livret A doit, logiquement, évoluer selon l’inflation. Puisque cette dernière baisse, le taux aurait également dû baisser. Mais ce ne sera pas le cas, puisque le gel se poursuit jusqu’à la prochaine révision, en février 2025.

À voir Livret A, mauvaise nouvelle pour les épargnants : le taux de 3% devrait baisser, les raisons

Les détenteurs du LEP n’auront pas cette chance. Le taux de ce dernier devrait baisser pour atteindre, dans le pire des scénarios, 3,5 %. En effet, le taux du LEP doit toujours être supérieur d’au moins 0,5 point au taux du Livret A. 

Alors, le gel du Livret A permet de limiter la casse pour les détenteurs du Livret d’Épargne Populaire. Les Français sont à la fois perdants et gagnants. Chacun décidera de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein.

Vous aimez ? Partagez !