Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Livret A : très mauvaise nouvelle et bonne surprise dès le 1er août pour 56 millions d’épargnants

Livret A : très mauvaise nouvelle et bonne surprise dès le 1er août pour 56 millions d’épargnants

Les détenteurs de livret A vont devoir encaisser une mauvaise nouvelle en août. Mais celle-ci sera apaisée par une bonne surprise.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Faites-vous partie des 56 millions de Français qui possèdent un livret A ? À partir du 1er août 2024, les épargnants vont faire face à une très mauvaise nouvelle suivie d’une bonne surprise.

Une annonce, déjà source de débat, promet de réorganiser les stratégies d’épargne des ménages. Mais ne désespérez pas, une lueur d’espoir se profile à l’horizon pour les détenteurs. Détails !

Comment est fixé le taux du livret A ?

Le livret A est un placement très plébiscité par les Français pour sa sécurité, sa simplicité et sa rentabilité. Ce produit d’épargne est le choix par excellence pour voir fructifier son argent. Sachez que son taux dépend d’un mode de calcul spécifique. Selon MoneyVox, c’est la moyenne arithmétique de deux éléments :

– La moyenne semestrielle du taux interbancaire à court terme en euros (Euribor 3 mois et Eonia) ;
– La moyenne semestrielle du taux de l’inflation hors tabac en France.

À voir Livret A et LEP : 2 très mauvaises nouvelles pour tous les épargnants français

Selon ce mode de calcul, le taux de ce placement aurait dû atteindre 4,1 % au 1er août 2023. Au 1er février 2024, il aurait dû être à 3,9 %. Cependant, le gouvernement a décidé de maintenir le taux à 3 % jusqu’au 31 janvier 2025. Cette mesure a par conséquent déçu les attentes des épargnants.

Une perte significative

Le gel du taux du livret A a entraîné une perte d’argent pour les détenteurs de ce produit d’épargne. De août 2023 à juillet 2024, elle s’élève à plus de 5 milliards d’euros pour la totalité des 56 millions d’épargnants.

Pour ceux qui possèdent en moyenne 5 800 euros sur leur livret A, la perte s’élève à 60 euros, selon MoneyVox. Ce manque à gagner s’avère encore plus prononcé pour les épargnants ayant atteint le plafond de ce placement. Ceci atteint environ 250 euros sur un an.

Mais ce n’est pas tout ! Le taux du livret devrait normalement connaître un changement ce mois d’août. En appliquant la formule de calcul légale, ceci devrait atteindre 3,10 %, soit 0,1 % supérieur au taux actuel.

« Cela impliquerait alors pour les épargnants un nouveau manque à gagner de revenus d’intérêt, par rapport à l’application de la formule, de 289 millions d’euros au cours de cette période. », ajoute également l’économiste Eric Dor.

À voir Livret A, mauvaise nouvelle pour les épargnants : le taux de 3% devrait baisser, les raisons

La bonne nouvelle sur le livret A

La décision de maintenir le taux du livret A a engendré de vifs débats parmi les épargnants. Face à la perte de pouvoir d’achat induite par l’inflation, certains ont exprimé leur déception.

Toutefois, le ministre de l’Économie, Bruno le Maire, a tenu à apaiser les inquiétudes en expliquant que « Cela donnera de la sécurité, de la stabilité, de la visibilité ». Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement à protéger le pouvoir d’achat des Français.

Si le maintien du taux a pu susciter des mécontentements, des signes d’amélioration concernant l’inflation se dessinent. Les experts ont en effet observé un recul généralisé des prix. Sur un an, elle était à +2,9 % en février.

Puis en mai, elle a chuté à 2,3 %. Cela signifie que le rendement du livret A de 3 % se trouve supérieur à l’inflation.

La bonne nouvelle, c’est que cette tendance baissière du taux de l’inflation n’est pas prête à s’arrêter. L’estimation provisoire de l’Insee prévoit une nouvelle diminution. En juin, l’institut avait prévu un taux de 2,1 %. Une perspective encourageante qui conforte l’idée que le livret A conserve sa place de produit d’épargne intéressant.

Source : MoneyVox

Vous aimez ? Partagez !