Vous êtes ici :   Accueil   >   France   >   Livret A et LEP : à quoi les épargnants doivent-ils s’attendre concernant le taux ?

Livret A et LEP : à quoi les épargnants doivent-ils s’attendre concernant le taux ?

Découvrez les prévisions de taux pour le Livret A et le LEP dans les prochaines périodes. Épargnez en toute connaissance de cause !

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’inflation commence à se stabiliser et votre budget vous permet-il d’épargner un peu d’argent ? Mais vous vous demandez ce que l’avenir réserve aux taux du Livret A et du LEP ? Voici les perspectives de ces placements que de nombreux Français favorisent en ce moment.

Qui décide du taux du Livret A ?

Le gouvernement français, plus précisément par le ministre chargé de l’Économie, décide du taux du Livret A. Il consulte la Banque de France et la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Cette décision se base sur une formule de calcul que la loi définit.

En effet, cette formule prend en compte l’inflation, mesurée par l’indice des prix à la consommation hors tabac. Elle intègre également les taux d’intérêt interbancaires ainsi que le taux de rendement des OAT (Obligations assimilables du Trésor). Le taux du Livret A subit deux révisions par an, le 1er février et le 1er août.

Toutefois, en cas de circonstances économiques exceptionnelles, le gouvernement peut déroger à cette règle. Il peut alors modifier le taux plus fréquemment. Cette démarche garantit un rendement attractif pour les épargnants. Elle vise également à préserver le pouvoir d’achat de leur épargne face à l’inflation.

À voir Livret A, mauvaise nouvelle pour les épargnants : le taux de 3% devrait baisser, les raisons

Ainsi, le taux du Livret A dépend des facteurs économiques et financiers. Et ce, même si les autorités publiques fixent son taux. Cela vise à assurer un équilibre entre les intérêts des épargnants et les besoins de l’économie nationale. Cette gestion centralisée garantit la stabilité et la solidité du système financier français. Elle le fait en orientant l’épargne vers le financement du logement social et des infrastructures publiques. Elle offre également aux particuliers un placement sûr et liquide.

Une baisse du LEP en vue

Le taux du Livret A a été gelé jusqu’en 2025. Cette décision est motivée par la hausse des prix et la réaction de la Banque Centrale Européenne (BCE). Malgré la pression inflationniste, le taux du Livret A restera donc fixé à 3% pendant 18 mois. Cela offre ainsi aux épargnants une certaine stabilité dans un contexte économique incertain.

En revanche, une baisse du taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP) est à prévoir. En effet, le LEP a connu un succès en 2023 grâce à un taux élevé. Mais son taux est révisé tous les 6 mois. Il est donc probable que le taux du LEP passe à 2,5% en août 2024. Ce qui pourrait entraîner une diminution de son attrait pour les épargnants.

Ces décisions de gel du taux du Livret A témoignent des efforts des autorités financières. Elles ont pour objectif d’ajuster les taux d’épargne aux conditions économiques actuelles. Elles cherchent également à assurer un équilibre entre la protection du pouvoir d’achat des épargnants et la stimulation de l’économie.

Cette politique veut également encourager les épargnants à orienter leurs investissements vers d’autres produits financiers. L’autre objectif consiste à stimuler la consommation, contribuant ainsi à la relance économique globale.

À voir Livret A : la bonne nouvelle est tombée pour les 56 millions d’épargnants français

Les points clés à retenir sur le Livret A et le LEP

Les principaux points à retenir sont que le taux du Livret A restera stable jusqu’au 1er février 2025. Cela offre ainsi une certaine sécurité aux épargnants. En revanche, le taux du Livret d’Épargne Populaire (LEP) devrait baisser à partir d’août 2024. Ce qui peut affecter son attractivité.

Malgré cette baisse, le LEP demeure plus avantageux que le Livret A pour les foyers modestes. En effet, ses conditions d’accès et ses taux sont plus favorables. Ce qui en fait un outil important pour la promotion de l’épargne populaire.

Vous aimez ? Partagez !