Vous êtes ici :   Accueil   >   À la une   >   Paiement sans contact : tout savoir sur cette nouvelle arnaque qui fait de nombreuses victimes en France

Paiement sans contact : tout savoir sur cette nouvelle arnaque qui fait de nombreuses victimes en France

En France, de nombreuses victimes se sont fait avoir par l’arnaque au paiement sans contact. Voici tout ce qu’il faut savoir et comment se protéger.

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Le paiement sans contact a facilité la vie des utilisateurs en rendant les transactions plus rapides et plus pratiques. Plus besoin de taper un code ou de manipuler des espèces. Il suffit de poser sa carte ou son téléphone sur un terminal de paiement pour régler ses achats en quelques secondes.

Cette simplicité d’utilisation a séduit un grand nombre de consommateurs, rendant les paiements du quotidien plus fluides, mais pas sans tracas. En effet, dans cette facilité d’utilisation, les arnaqueurs y ont trouvé une faille.

Des arnaques virulentes

Au milieu des transactions numériques, une menace se profile : l’arnaque au paiement sans contact.

Selon l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France, les Français ont été dépouillés de plus de 473 millions d’euros sur leurs comptes en 2020, à cause des fraudes aux cartes bancaires. Et cette nouvelle escroquerie pourrait bien faire grimper la facture.

À voir Paiement sans contact : les astuces pour ne pas vous faire pirater votre carte bancaire

La plus célèbre des arnaques bancaires, le « spoofing », se joue en coulisses. Les escrocs usurpent l’identité de la banque d’un client et le contactent sous prétexte d’un problème avec son compte.

Prétextant vouloir corriger une erreur, ils réclament les codes d’identification en ligne. Mais une fois obtenus, les malfrats effectuent des virements. La victime risque de ne plus jamais revoir son argent.

Quant à l’arnaque au paiement sans contact, c’est une toute autre histoire. Pas besoin de code PIN, pas de signature. Juste un geste furtif, et l’argent s’envole.

Le cas du paiement sans contact

Le paiement sans contact est certes une méthode pratique pour régler des achats, car il ne nécessite pas de saisir son code confidentiel. Cependant, elle suscite également des inquiétudes quant à la sécurité.

Comment fonctionne l’arnaque au paiement sans contact ? L’approche est plutôt discrète. Les escrocs se rapprochent à environ 15 centimètres de votre sac ou de votre portefeuille. Ils utilisent un boîtier électronique similaire à un mini terminal de paiement électronique pour détecter votre carte sans contact.

À voir Paiement sans contact : attention à cette nouvelle fraude qui vide votre compte bancaire

Une fois à proximité, ils peuvent prélever la somme qu’ils souhaitent directement sur votre compte bancaire. Vous n’allez même pas vous en rendre compte. Le plafond actuel du paiement sans contact est généralement de 50 euros, mais il pourrait bientôt augmenter à 100 euros. Il y a donc beaucoup à perdre.

Se prémunir contre la fraude au paiement sans contact

Se faire arnaquer est une mésaventure qui peut arriver à tout le monde. Parfois, les escrocs sont si rusés que nous ne détectons le piège que trop tard. Mais vous pouvez toujours éviter de tomber dans le panneau en suivant ces quelques conseils.

Plutôt que de laisser votre carte bancaire traîner dans votre sac ou vos poches, optez pour un porte-cartes spécialement conçu pour éviter ce type de désagrément. Les banques proposent souvent des modèles adaptés. Envelopper vos cartes dans du papier aluminium est aussi efficace pour protéger des arnaques au paiement sans contact.

Soyez attentif aux appels et SMS que vous recevez. Méfiez-vous des demandes de coordonnées bancaires. Les escrocs peuvent se faire passer pour votre banque et récolter vos données pour effectuer des virements frauduleux. Les autorités sensibilisent régulièrement sur ce sujet.

Rappelez-vous que jamais une banque ne vous demandera votre code confidentiel ou votre IBAN par téléphone. Si vous avez le moindre doute, raccrochez et appelez directement votre banquier.

Vous aimez ? Partagez !